> 9 - POLITIQUE DE LA VILLE (rubriques) > OUVERTURE SOCIALE > Grandes écoles, universités, entreprises, fonction publ. > Ouverture sociale. Les actions des entreprises et fondations > Le site associatif "Viens voir mon taf" aide les collégiens défavorisés à (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le site associatif "Viens voir mon taf" aide les collégiens défavorisés à trouver un stage en 3e

4 novembre 2015 Version imprimable de cet article Version imprimable

Additif du 17.11.15 :

INTERVIEW Une initiative citoyenne a émergé en Seine-Saint-Denis pour aider les collégiens sans piston à trouver des stages de troisième stimulants...

[...] À un âge où l’on ignore parfois encore la voie professionnelle vers laquelle on s’orientera, trouver ce fameux stage peut s’avérer encore plus difficile pour les collégiens des réseaux d’éducation prioritaire (les REP, qui ont succédé aux ZEP).

Extrait de 20minutes.fr du 16.11.15 : Stages de troisième : « Le combat pour la mixité sociale se joue aussi à cette étape »

 

Pour leur premier contact avec les entreprises, les collégiens ne sont pas tous logés à la même enseigne : d’un côté les "pistonnés", de l’autre les élèves sans aucun réseau familial. "Viens voir mon taf", un site associatif, se lance pour aider ces derniers. [...]

[...] Pour aider ces derniers, deux journalistes et une enseignante ont eu l’idée de créer cet outil de mise en relation entre des collégiens de quartiers défavorisés et des entreprises prêtes à les accueillir, mi-décembre ou mi-janvier. "En début d’année, on s’est demandé comment transformer l’élan de solidarité apparu après les attentats de Paris en quelque chose de pérenne, pour changer la donne facilement, à une échelle accessible à tous", explique Mélanie Taravant, chroniqueuse à France 5 et cofondatrice de "Viens voir mon taf".

Extrait de lexpress.fr du 02.11.15 : Le stage de 3e, premier défi à l’égalité des chances

Répondre à cet article