> 9 - POLITIQUE VILLE > INTERNATS de réussite et d’excellence > Internats (Déclarations gouvernementales) > George Pau-Langevin veut créer des "internats relais" contre le (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

George Pau-Langevin veut créer des "internats relais" contre le décrochage

24 janvier 2014 Version imprimable de cet article Version imprimable

Ce jeudi, lors de sa visite à Marseille, George Pau-Langevin, ministre délé­guée à la Réussite éduca­tive, a annoncé qu’elle sou­hai­tait étendre les dis­po­si­tifs relais pour les élèves décro­cheurs, en ins­tal­lant notam­ment des inter­nats relais. Ces der­niers seront créés afin que les jeunes puissent être, à la fois "sor­tis de leur quar­tier" et "enca­drés à plus long terme, sur une année" a affirmé la ministre.
Permettre aux élèves de reprendre les bases

Les dis­po­si­tifs relais ont pour but de recon­duire les élèves vers le che­min de l’école. En effet, "l’élève en dif­fi­culté sco­laire ou de com­por­te­ment est sorti de la classe et il est repris dans une petite struc­ture avec un ensei­gnant par­ti­cu­liè­re­ment com­pé­tent", a expli­qué la ministre. Ces dis­po­si­tifs per­mettent aux élèves de reprendre les bases et de les faire réflé­chir aux notions de citoyen­neté, de civisme...

George Pau-Langevin a par ailleurs vanté les résul­tats de ces dis­po­si­tifs affir­mant qu’"au bout de 2 à 3 mois l’élève qui a repris confiance" peut reve­nir dans sa classe. Enfin, la ministre sou­haite égale­ment ren­for­cer les par­te­na­riats avec la pro­tec­tion judi­ciaire de la jeu­nesse (PJJ) en aug­men­tant le nombre d’éducateurs. "Nous avons les ensei­gnants, mais nous avons vrai­ment besoin d’éducateurs (PJJ) si l’on veut que le sys­tème fonc­tionne correctement".

Extrait de vousnousils.fr du : Dispositifs relais : plus de places pour les élèves décrocheurs

 

Voir aussi
Dispositif Relais
INTERNATS de réussite et d’excellence
Vincent Peillon annonce la création de 16 internats de la réussite (3 000 places) dans les lycées franciliens

 

Note du QZ : On a d’abord connu les "internats de réussite éducative", créés dans le cadre du programme de réussite éducative (Loi Borloo), puis les "internats d’excellence" du plan Espoir Banlieues.
Ces derniers ont été remplacés récemment par les "internats de la réussite éducative".
La création, à l’intérieur des dispositifs relais, d’"internats relais" ne va pas simplifier la compréhension des dispositifs.

Répondre à cet article