> Les Positions de l’OZP > 2 - Toutes les prises de position de l’OZP > LETTRE OUVERTE OZP au ministre de l’Education sur le programme (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

LETTRE OUVERTE OZP au ministre de l’Education sur le programme d’expérimentation en ZEP

19 septembre 2005 Version imprimable de cet article Version imprimable

Gennevilliers, le 19 septembre 2005

Monsieur le Ministre,

En juillet dernier, une délégation de l’OZP a été reçue à votre cabinet par Madame de La Bretesche et Monsieur Chudeau. Nous avions souligné avec force que, plutôt qu’une relance tous azimuts de l’éducation prioritaire, nous souhaitions que l’Education nationale concentre ses efforts sur les territoires, peu nombreux, cumulant un échec scolaire massif, une « fuite » des personnels et des élèves et un développement de l’exclusion sociale.
Dans ce sens, nous avions suggéré que l’Education nationale expérimente la constitution d’équipes préparant des projets opérationnels à la rentrée 2006.

L’OZP s’est donc félicité publiquement que dans la circulaire du 25 août dernier vous ayez choisi une démarche d’expérimentation. Les équipes déjà mobilisées autour d’un projet innovant seront capables de s’y engager et il est important de leur apporter un soutien efficace.

Cependant, si l’on veut recréer vraiment les conditions de la réussite dans les territoires en détresse où elles ont disparu, c’est aussi sur la capacité de l’institution à remettre le service public à niveau dans ces territoires en déshérence que cette expérimentation doit porter. C’est pourquoi nous proposons que, dans quelques départements, le Recteur et l’Inspecteur d’académie prennent l’initiative de cibler ces territoires, d’y constituer des équipes qui concevront des projets à mettre en œuvre à la rentrée 2006, d’y préparer un accompagnement dense des personnels et un travail en partenariat avec le milieu environnant.

L’autre enjeu de l’expérimentation, c’est de fédérer autour de l’Education nationale les efforts de l’ensemble des services publics et des collectivités locales dans la lutte contre l’échec scolaire et l’exclusion scolaire. Car c’est d’abord à l’école que l’échec se joue et toutes les initiatives extérieures telles que les Equipes de Réussite Educative devront, pour être efficaces, être pleinement articulées avec une transformation de l’école.

Nous nous tenons à votre disposition pour exposer ces demandes en détail et nous vous prions d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de notre considération distinguée.

Le président de l’OZP, Nicolas RENARD

association Observatoire des zones prioritaires

Répondre à cet article

1 Message