> INEGALITES SCOL., MIXITE SOCIALE, PAUVRETE, ETHNICITE, OUVERTURE (...) > OUVERTURE SOCIALE > Grandes écoles, universités, entreprises, fonction publ. > Ouverture sociale (Textes officiels) > Convention cadre entre l’académie de Reims et l’armée pour notamment promouvoir (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Convention cadre entre l’académie de Reims et l’armée pour notamment promouvoir l’égalité des chances en favorisant des parcours d’excellence ou en offrant des cursus adaptés à des élèves en échec

12 janvier 2011 Version imprimable de cet article Version imprimable

L’académie de Reims et les armées souhaitent, dans la continuité du protocole éducation-défense de 2007, renforcer leur coopération et s’engager plus avant dans des actions locales communes contribuant :
• sur la base d’une meilleure connaissance mutuelle, à la formation de « citoyens conscients et actifs, aptes à contribuer à la vie politique, économique, intellectuelle et sociale de notre pays, à défendre sa liberté et
ses valeurs » ;
• à la recherche de solutions concrètes pour l’insertion professionnelle des jeunes ;
• à la promotion de l’égalité des chances. Cet objectif faisant l’objet d’un engagement prioritaire pour les
deux institutions.[...]

dans une région parmi les plus défavorisées de France et rencontrant un vrai problème d’équité sociale [...]

Promouvoir l’égalité des chance

Conscients qu’un certain nombre d’élèves sont éloignés des voies de réussite et d’intégration proposées par les armées en raison de difficultés sociales, scolaires et culturelles, l’académie de Reims, les établissements d’enseignement supérieur et les armées veulent prendre des mesures conjointes pour leur en favoriser l’accès :

● soit au travers de parcours d’excellence s’appuyant sur des dispositifs existants dans l’éducation nationale (« Promotion de l’égalité des chances », « Cordées de la réussite »), à destination d’élèves méritants afin qu’ils puissent bâtir un projet professionnel d’excellence au sein des armées : lycées de la défense, écoles de formation militaire, classes préparatoires aux grandes écoles militaires, parcours de haut-niveau technique, etc.

● soit au travers de cursus adaptés à des élèves en situation d’échec afin de leur permettre de s’orienter vers des cursus existants : engagement au sein des armées pouvant conduire à un parcours interne qualifiant (établissements publics d’insertion de la défense (EPIDe).

Extrait du site de l’académie de Reims le 09.01.2011 : Signature officielle de l’accord cadre entre le rectorat, les établissements d’enseignement supérieur
de l’académie de Reims et les armées
(16 pages)

Répondre à cet article