> ACTEURS (EP et hors-EP) > Mouvements d’enseignants et de parents > 50 associations de quartiers de Montpellier s’unissent contre leur asphyxie (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

50 associations de quartiers de Montpellier s’unissent contre leur asphyxie budgétaire au profit d’organismes privés, leur éviction du soutien scolaire et de la préparation des CUCS et les ravages de l’assouplissement de la carte scolaire

22 juin 2009

Extrait du Midi Libre du 20.06.09 : Les associations des quartiers crient à l’asphyxie

Activités laissées au privé, désengagement de l’État et suppression de personnel annoncent des situations tendues De moins en moins de soutien scolaire, quasiment plus d’alphabétisation des parents et de l’action culturelle réduite à l’angle prévention de la délinquance...
C’est un champ d’interventions singulièrement réduit qui se dessine devant les associations de quartier. Un horizon difficilement acceptable pour ces structures installées dans les « territoires populaires » dits « prioritaires » mais qui observent surtout un désengagement de l’État et rencontrent de plus en plus de difficultés financières.

Lire la suite de l’article

Répondre à cet article