> Carte de l’EP et Carte scolaire en EP, > Carte scolaire en EP : Mouvements de protestation > Carte scolaire en EP : mouvements de protestation à Aubagne, Chenôve, (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Carte scolaire en EP : mouvements de protestation à Aubagne, Chenôve, Dieppe, Le Mans, Sedan, Toulouse... Ouvertures et fermetures dans la Somme

13 février

Aubagne : l’école REP de la Tourtelle fait sa lutte des classes pour garder son école prioritaire

Alors que le classement de l’école dans le Réseau d’éducation prioritaire (REP) est remis en question pour l’année prochaine, parents d’élèves et enseignants se mobilisent. Décidés à se faire entendre, ils seront en grève vendredi 8 décembre.
[...]

Extrait de laprovence.com du 07.12.23

 

Dans cette école REP+ de Bourgogne, des parents bloquent l’accès à l’établissement, contre la fermeture d’une classe

Ce vendredi 9 février, une trentaine de parents ont décidé de bloquer l’école Les Violettes de Chenôve. Ils dénoncent la fermeture d’une classe de grande section dans l’établissement, l’un des rares en Bourgogne classé REP+. L’inspecteur d’académie s’est entretenu sur place avec les parents

Extrait de news.daysfr.com du 10.02.24

 

Carte scolaire à Dieppe : « école morte » et rassemblement pour les parents mécontents

Dix classes sont menacées de fermeture dans les écoles dieppoises : plusieurs ont observé une journée « école sans élève » jeudi 8 février 2024 pour protester. Les parents ont prévu de se réunir en fin d’après-midi place Dunant à Neuville.

Extrait de paris-normandie.fr du 08.02.24

 

Dans la Somme
Carte scolaire : Propositions de fermetures et d’ouvertures de classe faites par l’IA

Le CSA-SD Carte scolaire se tiendra le 8 février 2024. Voici toutes les ouvertures et fermetures proposées par l’IA.
[le site OZP n’a conservé que les écoles en REP ou en QPV]

Ouvertures envisagées (12,5 postes)
ABBEVILLE, Maternelle Jean Moulin REP
AMIENS, Maternelle St Roch REP
AMIENS, Elémentaire Beauville QPV
AMIENS, Primaire André Bernard QPV
AMIENS, Primaire Réaumur QPV
COMBLES Primaire St Exupery REP
DOMART EN PONTHIEU Primaire REP
LAMOTTE WARFUSEE Primaire
ROYE, Maternelle Les Tilleuls REP
RPI TILLOLOY/ BEUVRAIGNES REP

Fermetures envisagées (58 postes)
ABBEVILLE, Elémentaire Alain Detre QPV (Quartier Politique de la Ville)
ABBEVILLE, Elémentaire Picardie REP
AMIENS, Elémentaire Jules Verne REP
AMIENS, Elémentaire Michel Ange REP+
AMIENS, Elémentaire Saint Leu QPV
AMIENS, Elémentaire Saint Pierre REP+
AMIENS, Elémentaire St Roch REP
DOULLENS, Maternelle Lavarenne REP
DOULLENS, Elémentaire Les Tilleuls/E. Marchand REP
FORT-MAHON PLAGE, Primaire REP
HAM, Primaire Jean Zay REP
HATTENCOURT, Primaire REP
LE CROTOY, Primaire Jules Verne REP
SAINT OUEN, Primaire Alfred Manessier REP
ST LEGER LES DOMART, Primaire REP

Extrait de 80.snuipp.fr du 05.02.24

&nbsp,

Toulouse

Pétition : Pour des RASED complets et la création de postes de psychologues -

... écoles de Bellefontaine (6 écoles REP+). HG5 (Toulouse Nougaro), avec un IPS à 93.8, ne connaîtra pas d’amélioration. D’autres circonscriptions n ...

Extrait de snuipp.fr du 05.02.24

 

Sept écoles de Sedan et ses environs s’inquiètent des fermetures de classes annoncées

Une classe en REP + à Sedan, plusieurs classes d’écoles de communes rurales du Sedanais et des Portes du Luxembourg… La carte scolaire, si elle est validée pour la rentrée prochaine, suscite des inquiétudes dans sept écoles de Sedan et ses environs.

Extrait de lardennais.fr du 06.02.24

 

Collèges au Mans : revirement sur un redécoupage

Le département de la Sarthe est prêt à renoncer à une partie du redécoupage des secteurs des collèges sur Le Mans. Les changements envisagés auraient privé des écoles des Sablons des moyens liés au statut REP+, ce qui a alerté parents et enseignants.

Il n’y a que 500 mètres d’écart entre les deux établissements, mais une grande différence : l’un est en REP+ et l’autre non. À la rencontre des quartiers Jaurès et Sablons au Mans, le département de la Sarthe renonce à son projet de rattacher au collège Albert-Camus une partie du groupe scolaire Paul-Eluard - Sablonnière, alors qu’aujourd’hui tous ses élèves vont au collège Alain-Fournier.

Cette modification risquait de priver ces écoles du statut REP+ et des moyens qui vont avec et permettent de dédoubler les classes. "Cela représente sept ou huit classes qui seraient supprimées et autant de postes, de la petite section jusqu’au CM2", estime la FSU, qui, avec les parents d’élèves, a alerté les élus et l’Éducation nationale.
|...]

Extrait de francebleu.fr du 06.12.23

Répondre à cet article