> EDUCATION PRIORITAIRE > Educ Prior. Ile Maurice > Ile Maurice : une fondation soutiendra les parents d’élèves de (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Ile Maurice : une fondation soutiendra les parents d’élèves de ZEP

16 juillet 2007 Version imprimable de cet article Version imprimable

Extrait de « L’Express.mu » du 13.07.07 : Des actions concrètes dans les villages

Cette organisation a des objectifs sociaux bien précis pour les villages de Bel-Ombre et de Bambous. Elle a commencé par regrouper toutes les Ongs pour les atteindre et travaille en collaboration avec le ministère de l’Education et les Nations-unies. La fondation distribuera une algue protéinée aux écoliers.

La Fondation Tamriv + se met au service de la communauté. Elle travaille dans les villages de la côte ouest : Bel Ombre et Bambous. Tamriv est une abréviation de Tamarin-Rivière-Noire et le signe plus veut signifier que la fondation a bien l’intention d’étendre ses activités au-delà de la côte ouest.

Elle a été fondée par Régine Desnos en 2005 avec un groupe de personnes engagées dans le social dans cette région de l’île. La fondation travaille au regroupement de pratiquement toutes les associations et les travailleurs sociaux de la région. “Je travaillais dans les cités comme bénévole. Il y avait aussi d’autres groupes qui faisaient le même travail parallèlement, avec le même objectif. Je me suis dit que si nous concentrions notre énergie, le résultat serait encore meilleur”, explique Régine Desnos.

La fondation a atteint sa vitesse de croisière avec son conseil d’administration. L’un de ses objectifs est de prévenir les phénomènes négatifs de la société causés par le développement touristique et commerciaux trop rapides tout en établissant des projets avec les habitants pour qu’ils ne se sentent pas exclus du développement.

Par ailleurs, la fondation a signé un memorandum of understanding avec le ministère de l’Education et le Fonds des Nations unies pour le développement communautaire, dans le cadre de la mise à exécution des projets des écoles classées dans la Zone d’éducation prioritaire (ZEP). La Fondation Tamriv + apportera un accompagnement aux familles des enfants fréquentant les écoles ZEP de la région. “Nous travaillons aussi auprès des familles des enfants scolarisés en écoles hors ZEP. Le secteur préscolaire fait l’objet d’une attention particulière, au vu de son importance dans le développement de l’enfant”, explique Geneviève Appadoo, directrice administrative. En somme la fondation se chargera du volet familial dans ce programme d’éducation.

Outre ce projet, la fondation continue de faire la liaison entre les organisations non gouvernementales, les travailleurs sociaux et les groupes d’enfants. Elle produira un répertoire des ONG et des forces vives travaillant dans l’ouest en septembre prochain afin d’avoir une banque de données. La fondation recensera aussi les besoins des différents partenaires. “Nous avons constaté que plusieurs groupes sollicitent les mêmes bailleurs de fonds au même moment. Donc, quelquefois, leurs projets n’aboutissent pas. Nous construisons un pont entre ces projets et les bailleurs de fonds potentiels”, soutient Régine Desnos.

La Fondation Tamriv + prévoit aussi de créer une ferme d’algues avec la société CODEGAZ (société caritative de Gaz de France) à Albion avec le soutien de la propriété Médine. Cette espèce d’algues, riche en protéine, sera distribuée aux écoles de la région. De plus, la directrice administrative annonce la création d’une Maison des métiers, pour apporter un appui technique aux nombreuses initiatives en matière de formation, en particulier pour allier le niveau réel des personnes à former avec les enseignements à dispenser et pour une validation des acquis. Et elle s’attachera constamment à faire un bilan pour connaître l’impact de leur action sur la société.

Répondre à cet article