> ACTEURS et PARTENAIRES > Parents > Parents (Situations locales et protestations) > Le bilan très positif de l’opération "Réconciliations" entre professeurs et (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le bilan très positif de l’opération "Réconciliations" entre professeurs et familles dans un lycée de Drancy (témoignage d’enseignant sur le blog du HuffPost)

17 mai Version imprimable de cet article Version imprimable

À Drancy, comment nous avons mis fin à l’échec scolaire grâce aux parents d’élèves - BLOG
Le HuffPost

[...] Les familles mises à l’écart
Les familles, elles aussi sont en souffrance : ayant souvent le sentiment d’être tenues à l’écart de la scolarité de leurs enfants, à fortiori à partir du lycée, elles sont bien moins “démissionnaires” que mises de côté. À leurs yeux, l’école est souvent une “boite noire”, inaccessible et dont la maladresse de la communication comporte une violence symbolique considérable : on donne en début d’année aux parents des identifiants pour se connecter à un logiciel de suivi en ligne, comme si cela allait leur permettre de s’approprier un monde dont la plupart ne maîtrisent pas les codes, à fortiori dans les quartiers populaires où beaucoup ne sont pas allés au lycée quand ils avaient l’âge de leurs enfants.

[...] Réconciliations entre professeurs et familles
Alors, depuis bientôt 10 ans, nous avons décidé d’aller dans le sens inverse de cet individualisme qui éloigne les différents acteurs de l’éducation les uns des autres. C’est le cœur du projet que nous avons créé, Réconciliations, et dont les résultats sont extraordinaires.

Réconciliations entre professeurs et familles : convaincus que nous ne sommes pas capables, par nous-mêmes, de faire faire aux élèves les efforts considérables nécessaires à leur réussite, nous tendons la main aux parents d’élèves dès la fin du mois d’août. Lors de la réunion de début d’année, qui a lieu avant la rentrée des enfants, une alliance entre adultes est donc scellée et grâce à laquelle les enseignants jouissent d’une autorité nouvelle — après tout, il n’y a qu’au lycée que les élèves font parfois les idiots : à la maison, ils sont sages comme des images… Tout au long de l’année, la confiance entre adultes est construite et entretenue grâce aux très nombreux échanges (compte-rendu par SMS, appels téléphoniques, rendez-vous à chaque rentrée) qui nous aident aussi à mieux accompagner les enfants : les petits soucis de santé, mauvaises nouvelles extrascolaires ou passages à vide propres à l’adolescence ne sont pas visibles à l’œil nu, ce genre d’informations transmises par les familles nous permettant de faire preuve de souplesse et de faire sentir aux élèves, par un petit geste ou un mot discret à la fin de cours, que nous sommes sévères, mais fondamentalement bienveillants vis-à-vis d’eux.

[...] Réconciliations entre professeurs :

[...] Réconciliations entre élèves :

[...] La plus belle des réconciliations est celle des élèves vis-à-vis d’eux-mêmes : échaudés par notre fermeté et l’alliance avec les familles, ils se voient forcés de se mettre au travail et voient tous leurs résultats progresser.

Extrait de google.com du 12.05.21

Répondre à cet article