> ACTEURS et PARTENAIRES > Mouvements d’enseignants et de parents > La moitié des suppressions prévues à Strasbourg sont en ZEP (mairie de (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

La moitié des suppressions prévues à Strasbourg sont en ZEP (mairie de Strasbourg)

30 janvier 2007

Extraits de « L’Expresso » du 30.01.07 : Strasbourg proteste contre la future carte scolaire

"Vous comprendrez aisément qu’à l’instar des parents d’élèves et des équipes enseignantes, je ne puisse me satisfaire des suppressions de classes prévues, notamment dans les quartiers classés en ZEP". Fabienne Keller, maire UMP de Strasbourg, n’est pas contente.

Elle déplore la baisse du nombre de postes d’enseignants dans sa ville et le fait savoir dans une lettre publique à Gilles de Robien. Elle souligne que les décisions ministérielles "vont à l’encontre de la politique volontariste menée par la Ville". Elles sont aussi en contradiction avec le développement de Strasbourg en passe de recevoir le nouveau TGV est.

Une vingtaine de postes seront supprimés à la prochaine rentrée. Plus de la moitié sont en ZEP.

Le site de la ville de Strasbourg

Répondre à cet article