> Carte de l’EP et Carte scolaire en EP, > Carte de l’EP > Carte EP. Modifications (entrée/sortie) locales et acad. > Vers une évolution de la carte de l’éducation prioritaire à Saint-Martin (TOM)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Vers une évolution de la carte de l’éducation prioritaire à Saint-Martin (TOM)

13 juillet 2023

REP/REP+ : vers une évolution de la carte d’éducation prioritaire à Saint-Martin ?

Saint-Martin bénéficie des dispositifs d’éducation de réseaux d’éducation prioritaire (REP) et prioritaire plus (REP+). « 80% des élèves sont en REP et REP+ à Saint-Martin, soit plus de 8 sur 10 », indique le vice-recteur Harry Christophe. Ces dispositifs sont une émanation de la loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République du 8 juillet 1993 dont le renforcement de l’éducation prioritaire constitue l’une des priorités. Chaque réseau définit un projet dont l’objectif premier est de combler les lacunes académiques, sur la base d’un système de références pédagogiques privilégiées. Pour atteindre cet objectif, différents dispositifs ont été mis en place dans le réseau visant la formation des enseignants, l’accompagnement, la collaboration, ou encore le dédoublement des classes de CP en REP et REP+ ou de CE1 en REP+.

Ce dédoublement est engagé depuis 2017. La réduction du nombre d’élèves par classe en CP et au CE1 permet d’identifier plus rapidement les éventuelles difficultés rencontrées par les élèves et les moyens d’y remédier et permet à l’enseignant d’adapter sa pédagogie aux besoins des élèves, qu’ils aient des difficultés ou pas. Les évaluations nationales soulignent une réduction des écarts en français et en mathématiques entre les résultats des élèves de l’éducation prioritaire et ceux des élèves hors éducation prioritaire.

A Saint-Martin, un collège et sept écoles sont en REP et un collège et quatre sont en REP +. Bien que le collège Mont des Accords le lycée professionnel Daniella Jeffry ne sont pas concernés par ces dispositifs, ils accueillent des élèves issus de secteurs prioritaires ayant de graves difficultés scolaires. Pour le vice-recteur, c’est une question posée au niveau national. « Est-ce que l’on doit modifier cette carte d’éducation prioritaire à Saint-Martin ? Il y a actuellement un travail mené qui nous est proposé sur le plan académique pour explorer comment doit être développée cette carte », annonce le représentant de l’éducation nationale à Saint-Martin.
Pour autant, « le collège Mont des Accords ne sera pas directement concerné à mon avis par cette évolution. REP et REP+ prennent compte des besoins généralisés d’un établissement, d’un lieu à qui l’on donne une priorité. Si nous ne sommes pas parmi les plus défavorisés, il n’est pas possible de rentrer dans ces dispositifs », explique-t-il. [...]

Extrait de soualigapost.com du 11.07.2023

Répondre à cet article