> V- ACTEURS (EP/hors-EP) > Enseignants : GRH et Statut > Enseignants : GRH et Statut (Positions syndicales) > SUD éducation proteste contre les retards de paiement des indemnités (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

SUD éducation proteste contre les retards de paiement des indemnités REP/REP+ aux AED et aux AESH

31 janvier 2023

Indemnité REP/REP+ : SUD éducation écrit au Ministre

Ce communiqué a été publié le 27/01/2023
SUD éducation a été reçu aujourd’hui au Ministère de l’Education nationale. Nous avons interrogé le ministère au sujet du non paiement de l’indemnité REP/REP+ aux AED et aux AESH, pourtant celle-ci doit être versée à partir du 1er janvier 2023.

Le ministère nous a garanti que le paiement serait rétroactif depuis janvier 2023.

Pour SUD éducation, cette réponse n’est pas suffisante et nous avons écrit au Ministre pour demander le paiement de l’indemnité REP/REP+ au plus vite.

 

Le courrier de SUD éducation
Paris, le 27 janvier 2023

Monsieur,

Le décret n° 2022-1534 du 8 décembre 2022 modifiant le décret n° 2015-1087 du 28 août 2015 portant régime indemnitaire spécifique en faveur des personnels exerçant dans les écoles ou établissements relevant des programmes « Réseau d’éducation prioritaire renforcé » et « Réseau d’éducation prioritaire » prévoit le versement de l’indemnité REP/REP+ aux personnels AED et AESH exerçant en éducation prioritaire à compter du 1er janvier 2023.
Il s’avère qu’aucun·e AED et AESH exerçant en éducation prioritaire n’a reçu l’indemnité sur la paye du mois de janvier.
Plusieurs directions académiques ont informé les syndicats SUD éducation locaux n’avoir reçu aucune consigne de votre part quant à ce versement.

Cette situation est inadmissible et s’inscrit dans la continuité du mépris à l’œuvre au ministère envers ces personnels déjà maltraité·es et sous-payé·es. Le Conseil d’État a jugé le 12 avril dernier que le non versement de cette indemnité constituait une rupture d’égalité. Cela ne saurait durer plus longtemps ; à l’heure actuelle, c’est le cadre réglementaire qui s’en trouve bafoué.

Nous vous demandons de prendre toutes les dispositions nécessaires pour que le versement de l’indemnité soit effectif sur la paye de février, avec le rattrapage du mois de janvier.

Dans l’attente d’une réponse de votre part, veuillez croire, Monsieur le Ministre, en notre profond attachement au service public d’éducation.

Extrait de sudeducation.org du 27.01.23

Répondre à cet article