> INEGALITES : Mixité sociale, Pauvreté, Ethnicité… > INEGALITES SOCIALES (Types de document) > Inégalités sociales (Etudes univer.) > Activités des retraités, milieu social et engagement "mosaïque", en "post-it" (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Activités des retraités, milieu social et engagement "mosaïque", en "post-it" (une enquête de The Conversation, qui confirme les difficultés des associations, dont l’OZP, à recruter des bénévoles)

9 décembre 2022

Les nouvelles générations de retraités : une vieillesse à inventer

auteurs
Dominique Argoud
Maître de conférences en sciences de l’éducation, Université Paris-Est Créteil Val de Marne (UPEC)

Sebastián Pizarro Erazo
Attaché temporaire d’enseignement et de recherche, Université Paris-Est Créteil Val de Marne (UPEC)

Zoé Yadan
Docteure en Sciences de l’Education et de la Formation, Université Paris Cité

[...] Un engagement mosaïque dans plusieurs activités à la retraite
Avec la généralisation du système des retraites, les retraités ont progressivement eu accès à des activités de loisirs, dites du troisième âge, à partir des années 1970. Mais aujourd’hui, le champ des possibles s’est considérablement diversifié.

[...] À cet effet, nous avons d’abord mené une enquête par questionnaires auprès de 3516 retraités âgés entre 54 et 75 ans vivant en Île-de-France, puis celle-ci a été complétée par une enquête qualitative réalisée par entretiens.

Il en résulte pour une majorité de personnes un mode de vie constitué d’une multitude d’activités, allant du temps pour soi jusqu’au bénévolat, en passant par des activités physiques et de loisirs. Cette diversité des pratiques traduit également un engagement « post-it » privilégiant l’envie de profiter de son temps libre et de la liberté qu’offre la vie d’après le travail.

Cette diversité des pratiques doit cependant être nuancée. Elle est fortement corrélée au niveau de diplôme et au sentiment d’aisance financière. Ainsi, les personnes qui ont un faible niveau de diplôme et/ou un niveau de vie difficile sont celles qui déclarent le plus souvent ne pas avoir d’activités particulières au moment de la retraite. Autrement dit, les inégalités sociales ne s’arrêtent pas le jour du départ en retraite…

Par exemple, les personnes disposant d’un brevet des collèges sont 10 % à ne pas avoir d’activités particulières, contre 1 % pour celles disposant d’un doctorat. A l’inverse, elles ne sont que 2 % à faire du bénévolat, contre 14 % pour les autres. On note également que plus le niveau de vie est perçu comme difficile, plus les activités sont restreintes et réduites à « prendre soin de soi ». Quant aux retraités disposant le plus de ressources sociales, ce sont eux qui s’approprient le plus facilement les messages publics de prévention, comme le fait de pratiquer une activité physique régulière à la retraite.

Extrait de theconversation.com du 05.12.22

 

Note du QZ : cet engagement "mosaïque", « post-it », des retraités, l’OZP, comme beaucoup d’autres associations, la connaît bien puisqu’il a toutes les difficultés à trouver des bénévoles qui acceptent de participer, et éventuellement et progressivement d’en assurer la relève, à la tâche passionnante de veille documentaire qu’il assume quotidiennement.
Toute personne disponible et intéressée est invitée à envoyer un mail à l’adresse ozp@ozp.fr.
Précisons que cette fonction peut être entièrement exercée à distance et qu’elle ne nécessite pas de connaissances particulières en informatique.
Contactez-nous, cela ne vous engage à rien !
Les deux rédacteurs bénévoles du site OZP

Répondre à cet article