> EDUCATION PRIORITAIRE > EDUC. PRIOR. Dédoublement, Pdmqdc, Taille des classes > EP. Dédoubl., Pdmqdc, Taille (Textes et Déclarations officielles) > Attaqué sur sa gestion de la crise sanitaire, J.-M. Blanquer met en avant sa (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Attaqué sur sa gestion de la crise sanitaire, J.-M. Blanquer met en avant sa priorité : les savoirs fondamentaux à l’école primaire et la politique de dédoublement (Le Monde)

10 février

Jean-Michel Blanquer, ministre poids lourd englué dans la crise sanitaire
Le ministre de l’éducation nationale se félicite depuis près de deux ans d’avoir maintenu les « écoles ouvertes ». Mais au fil des protocoles sanitaires, les critiques ont gonflé, soulignant de l’improvisation et une certaine désinvolture.

[...] Des chantiers à parachever
A ce stade de la campagne électorale, tout nouveau faux pas viendrait entacher le bilan éducatif du quinquennat. Or, Jean-Michel Blanquer a pour lui d’être « un homme de bilan », défend le député (LRM) de l’Essonne Francis Chouat. De fait, l’intéressé a des arguments à faire valoir et des chantiers à parachever : « Ma priorité reste la question des savoirs fondamentaux à l’école primaire, notamment pour poursuivre la politique de dédoublement des classes qui touchera 400 000 élèves à partir de septembre », nous explique-t-il.

Extrait de lemonde.fr du 09.02.22

 

Voir la sous-rubrique EP. Dédoubl., Pdmqdc, Taille (Textes et Déclarations officielles),
à distinguer de la sous-rubrique Educ. prior. (Déclarations officielles), qui est plus générale

Répondre à cet article