> ENSEIGN. SUPERIEUR et OUVERTURE SOCIALE > Parcoursup (et APB) > Parcoursup : les prémices d’un accroissement de la stratification sociale et (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Parcoursup : les prémices d’un accroissement de la stratification sociale et scolaire des formations du supérieur, un article d’Agora débats/jeunesses 2021/3

29 octobre 2021

Parcoursup : les prémices d’un accroissement de la stratification sociale et scolaire des formations du supérieur
Marie-Paule Couto, Fanny Bugeja-Bloch, Leïla Frouillou
Dans Agora débats/jeunesses 2021/3 (N° 89), pages 23 à 38

Le dispositif d’affectation postbaccalauréat Parcoursup, mis en place en 2018, peut être analysé comme un élément favorisant la stratification scolaire et sociale des formations supérieures. Cela tient à l’accentuation de la logique du « libre choix scolaire », mais aussi à la fin de la hiérarchisation des vœux, cruciale dans Admission post-bac (APB), à la prise en compte d’éléments extrascolaires dans les candidatures et au renforcement de la canalisation des aspirations scolaires des candidats. En conséquence, les vœux franciliens, entre APB 2017 et Parcoursup 2018, croissent en faveur des filières STS (sections de technicien supérieur) et des formations privées, au détriment des licences publiques universitaires, notamment dans les établissements non parisiens. (payant)

Extrait de cairn.info

Répondre à cet article