> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Français et Langues) > Prix de poésie en langue française et en langue anglaise pour le collège REP (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Prix de poésie en langue française et en langue anglaise pour le collège REP Mont-des-accords-de-Saint-Martin en Guadeloupe

18 août Version imprimable de cet article Version imprimable

Un prix de poésie en langue française

Un prix poétique en langue française pour attiser la plume des écoliers de CM2 et des collégiens de 6ème… et renforcer la maîtrise des fondamentaux tel que le français !

Ils ont été nombreux lors de la semaine des langues à expérimenter une écriture codée, celle de la poésie et ont eu l’honneur d’être inspirée par une muse d’un nouveau genre : la poétesse Sonia FLEMING. Cette dernière, déjà connue et reconnue, dans les milieux scolaires de Saint-Martin n’a pas hésité à répondre présente pour honorer le PRIX SONIA FLEMING.

L’étude du poème « Maman si j’étais… » de Sonia FLEMING a donc servi de point de départ à tous les poètes en herbe qui se sont exercés à jouer avec les mots, à laisser libre cours à leur imagination et à expérimenter le processus de création d’un écrit. Puis, l’anonymat des nombreuses productions a autorisé un jury hétéroclite à évaluer les prouesses des uns et des autres sous la présidence de la poétesse. Mesdames Jacqueline ADIGE (professeur de lettres et animatrice d’un atelier théâtre), Katiuscia HYMAN (animatrice de langues dans les classes bilingues du 1er degré), Karine LAROCHE (professeur documentaliste), Sandrine MALHERBE (directrice d’école) et Messieurs Grégory BENOIT (professeur de mathématiques), Samy D’ALEXIS (professeur d’arts plastiques et conteur), Alex RICHARDS (directeur de l’action culturelle de la COM de Saint-Martin), Karim ROSAZ (rédacteur en chef du journal « Le Pélican ») n’ont pas caché leur enthousiasme en découvrant les chefs-d’œuvre et ont eu du mal à départager ceux qui allaient permettre de désigner les lauréats. Pas étonnant donc que le premier et le second prix allaient être agrémentés non pas d’un troisième prix mais de deux et qu’un prix spécial du jury allait voir le jour. Mesdames BEAR, TRILLAUD (professeurs de lettres au collège Mont des Accords) et Madame Ange-Marie VENTHOU-DUMAINE (professeur documentaliste du même collège) de même que maître FARLOT de l’école Émile Choisy, ont eu à féliciter leurs élèves, heureux gagnants du prix Sonia Fleming.

Lors d’une cérémonie organisée à l’école [REP] Émile Choisy, parents, élèves, membres du jury, professeurs, conviés pour l’occasion ont été accueillis par M. André BOTINO, directeur de l’école, Mme Suzelle KARAM, principale du collège [REP] Mont des Accords, la poétesse Sonia FLEMING et M. Michel SANZ, vice-recteur et chef du service de l’éducation nationale de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin. Taïmi LAROSE OGOLI-SOCIN (1er prix), Yaël PETIT (second prix), Louise KIA, Fany KANCEL (3ème prix) et Mathis BRENON (prix spécial du jury) ont écouté non sans fierté leurs poèmes lus à haute voix par les membres du jury sous le regard troublé des parents qui, pour certains, avaient du mal à cacher leurs émotions. Remis par le vice-recteur et la poétesse, le trophée Sonia Fleming a été accepté avec un étonnement empreint d’émerveillement par nos jeunes poètes qui ont sans doute ouvert la voie à d’autres par des exemples d’écrits plus que prometteurs. Cadeaux, petits four et verres de l’amitié ont clôturé une belle cérémonie marquée par un message des parents « Nous vous remercions pour ce prix et sommes en attente d’autres évènements de ce type ! ».

Chers lecteurs, découvrez les productions de nos poètes en herbe et à votre tour de rêver en faisant vôtre un « Si j’étais… » miraculeux !

Evelyne FLEMING, chargée de mission du vice-recteur, chef du service de l’éducation nationale de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin.

Extrait de innovation.ac-guadeloupe.fr du 06.07.21

 

Un prix de poésie en langue anglaise

Exceller en anglais passe par une maîtrise de cette langue à l’oral mais aussi à l’écrit… Le prix Léon Noel a servi de levier pour encourager un écrit spécifique en anglais, celui du texte poétique !

Léon Noel a sillonné tout au long de l’année scolaire 2020-2021 nos écoles et établissements scolaires dans le but de partager sa passion : la poésie. Son recueil « Rhythm N Sparks » a fait l’objet de diverses études encourageant les élèves à se familiariser avec la poésie qu’ils affectionnent pourtant en entonnant tous les chants à la mode de leurs stars favorites. Et ne voilà-t-il pas que l’occasion leur était donnée de devenir poètes l’espace d’un concours et qui sait, l’espace d’une vie…

Léon Noel peut être aisément qualifié de poète engagé et pour cause, c’est un fidèle défenseur de la faune et de la flore de son territoire, Saint-Martin. Imprimant sur le papier la beauté divine des éléments qui constituent la faune et la flore, il invite délicatement à poser un regard sur un environnement souvent inaperçu quoique bien présent et mobilise subtilement à en prendre conscience pour en être protecteur. La relève de notre poète est bel et bien en voie d’être assurée et c’est ce que nous ont démontré les nombreux participants au concours de poésie organisé par le service de l’éducation nationale de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin. Ledit concours s’était déroulé dans les règles, à partir de copies dont l’anonymat avait été préalablement garanti et les résultats allaient dépasser toute attente en comptant deux prix ex-æquo pour la seconde place et un prix spécial, coup de cœur, du jury. Mesdames Charlisia BARAY (professeur d’anglais), Vernicia BROOKS (membre du CESC), Yannick DELANNAY (directrice d’école), Katiuscia HYMAN (animatrice de langues dans les classes bilingues du 1er degré), Laïsha RAMKARRAN (stagiaire à l’office de tourisme de Saint-Martin) et Messieurs Thierry FAUCHER (professeur de mathématiques), Alex RICHARDS (directeur de l’action culturelle de la COM de Saint-Martin) ont eu à souligner le niveau de langue et l’imagination des concourants. Moult discussions ont eu raison d’un classement dont seul le jury avait et aura la souveraineté : Elisabeth PAKA (1er prix), Maya FRISAT, Noah PAKIRY (2ème prix), Titianna CHARVILLE (3ème prix) et Fridlande ALEXANDRE (prix spécial du jury). Messieurs Jeremy HUOT, Pascal DIJON, Anthony GOMBIS, Rony MERI (professeurs de tourisme) et Madame Ange-Marie VENTHOU-DUMAINE, professeur-documentaliste ont eu à s’enorgueillir des prouesses des élèves de 4ème et de 3ème des collèges [REP] Mont des Accords et Soualiga qu’ils ont eu à encadrer.

Une cérémonie de remise des trophées Léon Noel s’est déroulée au collège Soualiga sous le regard bienveillant de Messieurs Jean-Luc FRIGO, chef d’établissement, Léon Noel, le poète concerné et Michel SANZ, vice-recteur et chef du service de l’éducation nationale à Saint-Barthélemy et à Saint-Martin. L’émotion était au rendez-vous quand, à la lecture des textes par les membres du jury, les auteurs découvraient une autre dimension de leurs écrits, celle donnée par le lecteur, le texte poétique étant bien destiné à être lu. Les parents affichant une fierté ostentatoire ont posé pour les photos sans se faire prier aidant à arborer cadeaux et trophées qui auront marqué le début d’une voie jusqu’alors ignorée plus grand nombre.

Découvrez les lauréats du prix Léon Noël en cliquant ici

Evelyne FLEMING, chargée de mission du vice-recteur, chef du service de l’éducation nationale de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin.

Extrait de innovation.ac-guadeloupe.fr

Répondre à cet article