> POLITIQUE DE LA VILLE > Vacances et Loisirs, VVV, Colos et Centres de loisirs > Colos et Centres de loisirs > Baisse historique, avec la crise, de l’Accueil collectif de mineurs (ACM) en (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Baisse historique, avec la crise, de l’Accueil collectif de mineurs (ACM) en centres de loisirs, colos, mais hausse régulière des accueils de scoutisme (Injep)

15 juin Version imprimable de cet article Version imprimable

Nature et niveau de fréquentation des accueils collectifs de mineurs
Injep, Fiches repères, 50, juin 2021

Les accueils collectifs de mineurs (ACM) sont destinés aux enfants et aux jeunes d’âge scolaire, donc âgés de 3 ans (voire 2 ans dans certains cas) à 17 ans inclus, en dehors du temps scolaire.
On distingue habituellement les ACM sans hébergement, qui se déroulent principalement au sein des accueils de loisirs, ou plus marginalement au sein des accueils de jeunes, des ACM avec hébergement comme les « colonies de vacances ».

Les accueils de scoutisme sont quant à eux comptabilisés à part, du fait d’une activité qui peut se dérouler avec ou sans hébergement, d’une réglementation propre et d’un mode de déclaration spécifique qui en découle. La crise sanitaire est à l’origine d’une baisse historique de la fréquentation des ACM au cours du printemps et de l’été 2020, que ceux-ci aient eu lieu avec ou sans hébergement.

[...] LA SPÉCIFICITÉ DES ACCUEILS DE SCOUTISME
Les accueils de scoutisme concernent des enfants et des jeunes âgés de 6 ans ou plus et peuvent avoir lieu avec ou sans hébergement. Dix associations de scoutisme, organisées selon une logique religieuse, sont reconnues par le ministère chargé de la jeunesse : Éclaireuses et éclaireurs de France, Éclaireuses et éclaireurs israélites de France, Éclaireuses et éclaireurs unionistes de France, Éclaireurs neutres de France, Fédération des éclaireuses et éclaireurs, Guides et scouts d’Europe, Scouts et guides de France, Scouts musulmans de France, Scouts unitaires de France, Éclaireuses et éclaireurs de la nature.
Au cours de l’année scolaire 2019-2020, les accueils de scoutisme se répartissaient au sein de plus de 1 000 communes pour un peu moins de 2 000 lieux d’accueils habituels et 134 000 places ouvertes, soit presque autant que l’année précédente. Un peu plus de six places sur dix concernaient des scouts âgés de 6 à 13 ans, et les autres des scouts âgés de 14 à 17 ans.
Les accueils de scoutisme connaissent une hausse régulière de leur fréquentation : le nombre de places ouvertes a augmenté de 30 000 depuis 2009-2010, soit une hausse annuelle moyenne de 2,5 % ces dix dernières années.

Extrait de injep.fr de juin 2021

Répondre à cet article