> INEGALITES, MIXITE SOCIALE, PAUVRETE, ETHNICITE.. > Mixité sociale et Carte scolaire > Mixité sociale et Carte scolaire (Etudes univers.) > "Comprendre les dessous de la carte scolaire " : une étude en deux volets (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

"Comprendre les dessous de la carte scolaire " : une étude en deux volets sur la ségrégation sociale entre collèges publics et privés dans la métropole de Nantes

19 mai Version imprimable de cet article Version imprimable

Comprendre les dessous de la carte scolaire (1/2) - Une forte ségrégation sociale entre collèges publics et privés
par Cédric Hugrée et Tristan Poullaouec

Les sciences sociales ont depuis longtemps établi que l’institution scolaire comptait parmi les lieux décisifs de la reproduction sociale. Pour tenter de comprendre une partie des mécanismes qui aboutissent à cette situation, il faut explorer la carte scolaire et son fonctionnement. Cette première planche montre ainsi que pour comprendre la ségrégation scolaire, il faut d’abord rappeler que les collèges publics et privés ne jouent pas avec les mêmes règles du jeu.

1Il y a quelques années, l’économiste T. Piketty avait vigoureusement dénoncé dans la presse « le niveau de ségrégation sociale observée dans les collèges [qui] atteint des sommets inacceptables » dans le cas des établissements parisiens, soulignant notamment le rôle joué par les établissements privés dans cette ségrégation. Mais qu’en est-il dans l’agglomération nantaise ?

Extrait de univers-nantes.fr du 05.05.21

 

Comprendre les dessous de la carte scolaire (2/2) - De la ségrégation résidentielle aux contournements des collèges publics
par Cédric Hugrée et Tristan Poullaouec

Après une première planche mettant en avant le poids du clivage entre collèges publics et privés dans la fabrique de la ségrégation scolaire, celle-ci rappelle que la ségrégation scolaire n’est pas que le reflet des inégalités sociales dans les mondes urbains. Elle est aussi le produit d’une offre scolaire sectorisée et hiérarchisée entre les collèges, dont se saisissent plus particulièrement certains groupes sociaux.

1Les différences de composition sociale observées entre les collèges sont aussi le reflet des contrastes sociaux de l’espace de Nantes Métropole, que l’on peut documenter via les inégalités de revenus ou la localisation des groupes socioprofessionnels. Dans les beaux quartiers du centre et de l’ouest de Nantes, mais aussi dans les communes pavillonnaires aisées de la Chapelle-sur-Erdre et Orvault, les cadres représentent plus de 40 % des actifs. Sans surprise, leurs collèges sont aussi ceux où les enfants de cadres sont plus nombreux.

Extrait de univers-nantes.fr du 05.05.21

Répondre à cet article