> ACTEURS et PARTENAIRES. Identité et Statut > Parents > Parents (Actions locales en direction de, dont mallette) > B* Le projet parentalité mis en place depuis 5 ans dans les collèges REP+ (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Le projet parentalité mis en place depuis 5 ans dans les collèges REP+ Alain Fournier et Costa-Gavras au Mans

3 juillet Version imprimable de cet article Version imprimable

REP+ Alain Fournier et Costa-Gavras, Le Mans (72)

Le projet parentalité des réseaux d’Éducation Prioritaire renforcée d’Alain-Fournier et de Costa-Gavras poursuit les objectifs de développer une co-éducation entre l’École et les parents avec l’aide des partenaires ainsi que de créer une alliance éducative avec les parents.

Objectifs

> Reconnaître les parents en tant que premiers éducateurs de leurs enfants ;
> Favoriser l’échange et l’expression entre les parents sur des sujets concernant l’Ecole ou leur enfant ;
> Organiser des groupes d’échanges sur la parentalité qui peuvent répondre à certaines questions des familles, redonner de la confiance en soi et dans l’avenir. S’échanger des conseils, des solutions, des réponses ;
> Mettre en place des actions permettant aux parents de venir physiquement dans l’école dans un autre contexte que celui d’une convocation ;
> Prévenir le décrochage scolaire et l’absentéisme en donnant une image plus positive de l’Ecole ;
> Contribuer à rendre les parents acteurs de la scolarité et du projet d’avenir de leur enfant en leur permettant une meilleure compréhension du système éducatif ;
> Accompagner les passages clefs de la scolarité des enfants (entrées en maternelle, au CP, au collège, au lycée…) ;
> Susciter l’ambition des familles pour leurs enfants.

Liens avec le projet de réseau, le projet académique, les fils du REP, le socle commun de compétences et de connaissances

> Développer la coéducation avec les parents et les partenaires
> Créer une alliance éducative avec les parents

Partenaires

> La scène nationale Les Quinconces / l’Espal
> L’association ludothèque "Planet’jeux"
> L’association de la FAL72 / Lire et faire lire
> L’association Culture du Coeur
> La Médiathèque de l’Espal
> Le Centre social Le Kaléidoscope et L’Arbre
> L’association « Le Café de la famille »
> Les Musées du Mans
> Les Services municipaux
> L’Association Cénomane Mutliculturelle

Public ciblé
> Les parents des élèves des écoles et collèges

Constats qui ont prévalu à la mise en œuvre de cet axe du projet de réseau :

Les élèves des écoles et collèges REP+ éprouvent des difficultés en lecture compréhension, face à la résolution de problèmes ou de tâches complexes, et surtout dans l’accès à la culture. Ils découvrent rarement avec leurs parents des expositions, des spectacles vivants, des œuvres littéraires et cinématographiques du patrimoine. Les structures socio-culturelles du quartier et hors du quartier sont peu fréquentées par les familles : médiathèque, musées, salles de spectacle et d’exposition les Quinconces/l’Espal, cinéma Les Cinéastes, ... Les élèves ont des difficultés à faire le lien entre les apprentissages de la classe et leur vie quotidienne. Le lexique des élèves est souvent pauvre et ils ont des difficultés à exprimer leurs émotions par des mots. Ils utilisent parfois des gestes violents pour exprimer ce qu’ils ressentent. Un grand nombre de parents, notamment les parents allophones, s’interrogent sur les codes de l’école. Ils ne comprennent pas toujours les demandes et ont peur que leurs enfants ne réussissent pas. Ils se sentent démunis et se demandent comment aider leurs enfants alors qu’ils ne parlent pas français à la maison. Au collège, il existe une forte problématique pour les élèves qui arrivent en 4ème et 3ème concernant l’orientation. Ils connaissent peu de métiers et manque de confiance en leurs capacités. Ils ont parfois des difficultés à sortir du quartier pour poursuivre leurs études. Améliorer l’implication des familles dans la vie de leur enfant collégien, la confiance entre les trois parties que sont le collège, la famille et l’élève. Accéder à une pratique sportive absente du territoire, responsabilisante, citoyenne. D’autre part, au collège, l’estime de soi et l’ambition et la place du corps sont interrogés par les collégiens qui ne s’expriment pas dans des activités extra-scolaires de créations artistiques (cinéma, théâtre, hip hop), facteurs de raccrochage scolaire et de prévention de délinquance et de radicalisation.

Mise en œuvre des actions parentalité :

L’association de la FAL72 met à disposition un adulte relais (https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1019) pour chacun des 2 REP+ afin de mettre en œuvre en lien avec les établissements et les coordonnateurs REP+ les actions parentalités. Ces actions sont validées par les pilotes des REP+, IEN de la circonscription, IA-IPR référent et principaux des collèges.
Le Comité de suivi, réunissant les directeurs des écoles des 2 réseaux, les coordonnateurs et les pilotes réalisent un bilan régulier de ces actions et réfléchissent aux suites à donner. Il se réunit 3 à 4 fois par an.
Les adultes relais, les directeurs des écoles, les principaux des collèges, les CPE des collèges, les professeurs et les coordonnateurs des réseaux, aident à la mise en œuvre d’actions parentalité pour faire venir les parents dans les écoles et aux collèges, telles que :

- les « Cafés des Parents » :
les parents ont l’occasion d’entrer dans les établissements scolaires pour une autre raison que celle scolaire. Ces rendez-vous (une fois par période et par établissement) leur permettent de leur donner ou de leur redonner confiance en l’Institution. Les familles ont aussi l’occasion de rencontrer, lors de ces temps, des personnels municipaux, les coordinateurs des temps périscolaire et la responsable de territoire de la ville du Mans ainsi que d’autres partenaires du réseau (Centre social, Culture du Cœur, Service prévention de la ville du Mans, FAL72, L’Arbre, …). Certains cafés des parents donnent lieu à une présentation de partenaires et à des échanges en lien avec une thématique.
Ces cafés des parents servent de liaison entre les différents établissements scolaires en invitant des personnels de chaque établissement aux Cafés des parents d’autres (venue du principal aux cafés des parents des élémentaires, venue des directeurs d’élémentaire aux cafés des parents des maternelles, etc.) mais aussi avec les parents (les nouveaux parents sont invités aux cafés des parents de leurs nouveaux établissements scolaires).

- « Le printemps des parents » :
2 semaines au mois de mars/avril (communes aux deux réseaux), durant laquelle les parents des élèves sont invités dans toutes les écoles et aux collèges à assister à des rencontres ou à participer à des ateliers : par exemple, des ateliers jeux, cuisine, danse, petits déjeuners avec l’infirmière scolaire (français et de différents pays), des Cafés des parents par thématique (métiers durant lesquels des parents présentaient leurs métiers, s’informer sur les écrans ou sur le sommeil), des présentations des projets de classe (classe découverte, théâtre, chants, court métrage, danse, etc.), une soirée jeux et discussion dans les collèges sur le multiculturalisme, la place des écrans ou du jeu, une visite d’exposition à l’Espal, des invitations pour des spectacles familles (cirque et Espal) et des ateliers parents/enfants ont lieu (danse, cuisine, écoute de contes à la Médiathèque, éveil musical…).
Ce temps des parents réunit des partenaires (Arbre, ARPE, Médiathèque, Ludothèque, Service jeunesse, ACM, Culture du Cœur, Espal, Kaléïdoscope, Café de la famille) sur 15 jours et accueille plus de 400 parents sur chaque réseau. Il donne lieu à une invitation à la presse et à un retour en image chez tous les partenaires du quartier.

D’autre part, tout au long de l’année, les adultes relais sont présents sur les établissements scolaires pour :
- rappeler les règles de l’école notamment sur les retards, la communication, leurs rôles,
- aider administrativement les parents par rapport à leurs démarches,
- faire le relais avec les partenaires,
- accueillir les parents lors des temps de rencontres individuelles (remise de bulletin, équipe éducative, conseil d’école, réunions d’information, rencontres avec le médecin scolaire ou l’infirmière, inscription, …),
- téléphoner aux parents pour les inviter à des rencontres, leur rappeler des rendez-vous, les relancer dans des démarches, etc.,
- recueillir des éléments de bilan pour aider à l’évaluation des actions,
- visiter des lieux afin de préparer l’orientation des élèves.
- aider à l’organisation de moments festifs avec les parents comme les fêtes d’école.
- parler des lieux socio-culturels de la ville (musées, médiathèques, salles de spectacles, cinémas, …) et des actions qui s’y déroulent.
- accompagner les familles vers les lieux socio-culturels de la ville (musées, médiathèques, salles de spectacles, cinémas, …).
- organiser des moments conviviaux pour échanger sur les différentes cultures du monde (un goûter d’ici et d’ailleurs, pendant les cafés des parents, …).

Le projet parentalité mis en place depuis maintenant plus de 5 ans sur les REP+ Alain-Fournier et Costa-Gavras déploie plusieurs enjeux :
1. Impliquer certains parents aux projets de l’école, projets sinon impossibles sans leur participation.
2. Créer de la confiance et lever des blocages avec des parents qui ont eu une histoire difficile avec l’école avant.
3. Afin que des parents qui se dévalorisent osent davantage.
4. Pour ne pas être que sur du festif mais aussi sur du pédagogique.
5. Créer une communauté éducative avec des parents qui échangent entre eux.
6. Etre en accord avec les textes qui souligne la nécessaire place des parents dans l’école.

Et surtout améliorer la réussite des enfants de ces parents, nos élèves, dans leur parcours Avenir.

Auteurs :
Sandrine Bernard, coordonnatrice REP+ Alain-Fournier
Baptiste Quéron, coordonnateur REP+ Costa-Gavras

Extrait de pedagogie.ac-nantes.fr du

Répondre à cet article