> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Français et Langues) > B* Le LCA (langues et Culture de l’Antiquité) pour tous les élèves dès la 6e (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Le LCA (langues et Culture de l’Antiquité) pour tous les élèves dès la 6e au collège REP+ Rosa Parks de Châteauroux

6 avril Version imprimable de cet article Version imprimable

Le LCA pour tous les élèves dès la 6e au collège REP+ Rosa Parks de Châteauroux

Résumé de l’action en une phrase :
Dans le cadre des parcours visant l’excellence au collège Rosa Parks et la mise en place de la réforme du collège, il nous est apparu indispensable de dissocier l’EPI LCA de l’enseignement de complément LCA en 5e. En effet, les élèves devant faire ce choix concomitamment l’année de l’EPI LCA, il nous a semblé pertinent de leur faire découvrir cet enseignement en 6e afin de leur permettre un choix éclairé l’année suivante. Choix les engageant sur l’ensemble de leur scolarité au collège.

Etablissement
Collège Rosa Parks, 0360541T, 6 bis rue Michelet, 36000 CHATEAUROUX 02-54-08-52-50.
ce.0360541t@ac-orleans-tours.fr
• Chef d’établissement : DOUSSOT GREGORY
• Ville et département : CHATEAUROUX/ INDRE
• Nom et coordonnées du porteur de projet : BARDEAU Nicolas /DOUSSOT Grégory

Objectifs de l’action. Plus-value attendue pour les élèves / l’équipe / l’établissement
Permettre à tous les élèves d’avoir une sensibilisation aux LCA et de faire un choix éclairé en fin de 6e pour l’enseignement des LCA.

Effets attendus
• Sur les acquis des élèves : meilleure valorisation des acquis, formation culturelle du citoyen
• Sur les pratiques des enseignants : enseignement par compétences autour de référentiels.
• Sur l’établissement : augmentation du nombre de « latinistes » ; répercussion positive sur l’investissement des élèves et sur le climat scolaire.

Raisons du projet
La mise en place de la réforme du collège permet que tous les élèves aient accès à un enseignement des LCA à travers un EPI. Cependant, les élèves doivent choisir en fin de 6e s’ils vont prendre l’enseignement de complément LCA. Décaler sur le niveau 6e, cette découverte par le biais de l’EPI et non par une séance ou deux en fin d’année sera plus pertinent.

Eléments de changement
L’enseignant de Lettres classiques aura dans son service 2h30 en plus afin d’assurer pour chaque classe de 6ème 1h de cours par quinzaine, soit 18h à l’année

Descriptif précis de la mise en œuvre
• 2018-2019 : 18h (à raison d’une heure par quinzaine pendant l’année) = 90h pour les 5 classes de 6e.
• Reconduction à la rentrée 2019.

Stratégie, Planification, Développement de chaque phase significative de l’action
• Début de l’EPI en septembre
• Travail alternant les moments de lecture de textes bilingues, de vocabulaire et d’étymologie, d’histoire des arts, de synthèse.
• Partenariat avec l’histoire : les thèmes abordés au cours de l’EPI sont les mêmes que ceux abordés en histoire, mais dans une optique « LCA » (découverte des textes originaux, étymologie, découverte civilisationnelle…).
• Elaboration de la réalisation finale par les élèves en fin d’EPI, en LCA et en histoire (jeu de questions/réponses).
• Séance(s) finale(s) collective(s) (deux classes) pour présentation du projet (tournoi de questions), en partenariat avec l’histoire.

Quel est l’initiateur /le coordonnateur du projet ?
Le conseil pédagogique, la commission permanente et le CA, le chef d’établissement.

Disciplines engagées dans l’action
Lettres classiques – M. Bardeau, professeur certifié de Lettres classiques

Partenariats
Le REP+.

Indicateurs retenus pour évaluer l’action
Nombres de « latinistes » en 2019-2020, etc.

Suivi et analyse du projet : modalités retenues
• Points lors des conseils pédagogiques.
• Appui d’un IPR en attente de confirmation.

Un point plus spécifiquement innovant
Par pragmatisme, en constatant que l’accompagnement continu n’était pas assez dense en contenus, nous avons pensé à ce dispositif spécifique.
Permettre l’innovation pédagogique grâce à la CARDIE en aménageant les modalités de mise en place de l’EPI LCA dans le cadre de l’éducation prioritaire en tenant compte du fait que les élèves sont captifs du « matin jusqu’au soir ».

Descriptif précis de la mise en œuvre
• 2018-2019 : 18 h (à raison d’une heure par quinzaine pendant l’année) = 90h pour les 5 classes de 6e.
• Reconduction à la rentrée 2019.

Nombre d’élèves prévu/nombre et niveaux des classes concernées par le projet
110 élèves du collège.

Eléments facilitateurs
Equipe enseignante dynamique et motrice.

Lien avec la refondation de l’école
En accord complet avec les orientations actuelles de notre Ministère.

Extrait de ac-orleans-tours.fr (3 pages)

Répondre à cet article