> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES (en EP) > DISCIPLINES (doc. généraux) > Disciplines : LANGUE(S) et LETTRES, (doc. généraux) > Des actions de promotion des langues de l’Antiquité au collège de la cité (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Des actions de promotion des langues de l’Antiquité au collège de la cité scolaire REP+ Henri Wallon d’Aubervilliers qui a une option Français et culture antique (FCA)

16 mai

Des gladiateurs à la cité scolaire [REP+] Henri Wallon d’Aubervilliers
"Ave, Caesar ! Morituri te salutant" ("Salut, César ! Ceux qui vont mourir te saluent") ...
Le latin s’est invité dans la cour de la cité scolaire Henri Wallon le jeudi 24 mars 2022 pour la plus grande joie des élèves et des professeurs.

Au-delà de la venue de "vrais" gladiateurs tout en armes au collège, cette journée fut pour tous l’occasion de découvrir l’antiquité et ses langues sous un nouveau jour.
Les élèves ont été ravis de vivre au rythme des « antiques » pendant une journée et de découvrir de manière concrète des éléments du programme étudiés en classe.
Ce jour-là, sous la direction de Madame Tirole, professeur de lettres classiques, de nombreux personnels (professeurs, gestionnaire, chef d’établissement, agents de la cantine scolaire) se sont mobilisés pour concocter un programme « de tous les dieux antiques » aux élèves latinistes et hellénistes, ainsi qu’aux élèves de l’option Français et culture antique (FCA).

Trois objectifs pour cette journée :
 faire découvrir de manière concrète et ludique aux élèves latinistes de 5e, 4e et 3e des éléments du programme étudiés en classe : les lampes à huile en 5e dans le cadre du chapitre sur la vie quotidienne, notamment concernant la domus (maison) romaine et son confort ; le théâtre et les gladiateurs en 4e dans le cadre des chapitres sur les loisirs à Rome et leur importance dans la société ; en 3e, le rôle du sport-spectacle dans la propagande et la promotion politique des individus ;

 faire découvrir aux élèves hellénistes les sports de combat grecs des jeux olympiques antiques dans le cadre d’un élargissement du chapitre « qu’est-ce qu’être grec ? », mais également les initier à la culture latine ;
 donner envie aux élèves de 6e FCA d’étudier des langues anciennes.
Grâce aux différents ateliers qui se sont enchaînés pendant la journée, les élèves ont découvert une culture riche et vivante.
Lors d’un atelier « lampe à huile », ils ont fabriqué des lampes à la manière romaine. Pendant l’atelier « sports de combat », ils ont pu découvrir le pancrace, le pugilat ou encore la lutte antique et ont même pu s’y entraîner. L’atelier légionnaire a permis aux élèves de voir « en vrai » l’équipement des légionnaires romains et d’apprendre pourquoi l’armée romaine était considérée comme la meilleure du monde antique.
Puis les élèves se sont grimés et ont joué la pantomime en revêtant les costumes de Papus le vieil avare et de Servus l’esclave au cours d’un atelier théâtre qui en a fait rire plus d’un : "Le théâtre, c’était trop bien !" - "Papus, il est trop trop trop drôle" - "C’est mieux que Molière" - "Moi, ce que j’ai préféré, c’est le spectacle parce que c’était bien et le théâtre parce que c’était marrant !"

A l’école des gladiateurs, les élèves ont pu se mettre dans la peau de ces robustes combattants et ont manié le scutum (bouclier) et le gladium (glaive) comme de vrais gladiateurs.
Cette journée riche en découverte s’est clôturée avec un combat entre un mirmillon (gladiateur à grand bouclier) et un hoplomaque (gladiateur à petit bouclier).

Le spectacle a été assuré par des intervenants de l’association ACTA-Archéo.
Chaque élève a pu trouver son bonheur dans cette proposition aussi fournie qu’alléchante … Les 4e étaient contents de voir les gladiateurs et de constater que « c’était tout comme on a vu en cours ». Les 3e ont pris plaisir à montrer leurs connaissances aux intervenants, aux professeurs mais aussi aux autres élèves plus jeunes. Quant aux 6e et 5e, ils ont surtout été heureux de pouvoir fabriquer un objet qu’ils garderont en souvenir.
Les élèves non latinistes se sont aussi montrés très intéressés, à tel point que certains ont même tenté de s’intégrer dans les groupes lorsque les élèves étaient en activité.
Cette journée vraiment pas comme les autres s’est poursuivie en classe les semaines suivantes. Pour les 6e option FCA, année olympique oblige, une séquence a été axée autour de l’olympisme.
Quant aux élèves latinistes, qui entretiennent une correspondance in lingua latina (en latin) avec un collège de Louviers en Normandie, ils ont bien sûr raconté cette journée à leurs correspondants. Car si la première lettre de l’année a servi à se présenter, à se décrire et à faire connaissance, la seconde était axée sur les activités pratiquées par les élèves dans et en dehors de leur établissement et sur la place de l’antiquité dans leur vie.

Cette journée des gladiateurs s’inscrit dans une démarche plus globale du collège Henri Wallon qui est résolument tourné vers les langues anciennes et leur promotion auprès des jeunes.
Ainsi, la déesse Athéna et la déesse Minerve ont déjà fait des apparitions dans la cour de récréation de la cité scolaire pour le plus grand plaisir des enfants et des adultes. Le but ? Mettre les élèves en situation et faire la promotion du latin auprès des 6e.
Dans le cadre de ces actions de promotion et de recrutement, les déesses, accompagnées de quelques-unes de leurs "héroïques protégés" latinistes ou hellénistes viennent expliquer aux élèves pourquoi ils doivent faire des langues anciennes et leur proposent divers défis et activités pour les initier à ces cultures.
Ces apparitions ont également souvent lieu lors d’une tâche finale ou d’une activité d’introduction sous forme de murder party ou d’escape game : cette année, par exemple, les élèves de 6e FCA ont reçu de Minerve leurs cartes de stagiaires du LBI (Latin Bureau of Investigation) et devaient résoudre des enquêtes mythologiques en allant à l’administration découvrir les scènes de crime, au CDI examiner les déclarations des témoins et à la vie scolaire récupérer le rapport du médecin légiste, avant de rédiger leurs conclusions et de les remettre à Minerve afin de devenir de vrais agents du LBI. Concrètement, ce fut une façon ludique de leur faire découvrir certaines Métamorphoses d’Ovide et de faire de l’analyse d’images. Ce qui a beaucoup amusé les élèves et l’enseignante cachée sous le costume...
Les élèves ont aussi bénéficié d’une journée découverte de l’Antiquité (JDA) à l’Ecole normale supérieure (ENS) le 8 mars dernier.

Enfin, le Calame d’or fait désormais partie intégrante des actions menées au collège puisque des élèves y participent chaque année.
Le Calame d’or est un concours international (francophone) de latin dont la première édition a eu lieu en 2014. Les élèves viennent de plus de 14 pays différents et sont plusieurs milliers à participer.
Le thème du concours change chaque année : pour l’édition 2022, c’était Œdipe et les monstres.
Le concours est destiné aux élèves qui suivent leur deuxième année de latin (classe de 4e) et il se divise en deux épreuves distinctes : l’Omnibus et le Singulis.
L’omnibus est une épreuve collective consistant en la création d’une vidéo, d’un jeu de société, une affiche, un roman-photo en lien avec le thème. Cette année, la consigne était de créer un jeu de société sur le mythe d’Œdipe.
Le Singulis est une épreuve écrite individuelle en 3 parties : histoire des arts, version latine et grammaire / vocabulaire / compréhension de texte. Les élèves doivent identifier des personnages sur des tableaux, des statues, des vases à partir d’éléments distinctifs qu’ils sauront reconnaître. Ils doivent également traduire partiellement un texte latin puis répondre à des questions de grammaire, de conjugaison et de vocabulaire ou encore de civilisation et d’étymologie.
Cette année, deux élèves du collège ont été récompensés par une médaille de bronze et une médaille d’argent. Ils se sont rendus à Lyon fin mars pour recevoir leurs prix à l’occasion du Festival Européen Latin-Grec .

Extrait de desden93.ac-creteil.fr du 19.04.22 (actualisé)

 

Voir le mot-clé Lang. Antiq. (gr 4)/

Répondre à cet article