> 5 - TYPES DE DOCUMENTS : Annuaires, Textes et Rapports officiels, (...) > DOSSIERS et GUIDES > Selon une vaste étude américaine, l’apprentissage en plein air a des bénéfices (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Selon une vaste étude américaine, l’apprentissage en plein air a des bénéfices considérables sur la réussite éducative, y compris pour les élèves en difficulté

10 mai Version imprimable de cet article Version imprimable

ENSEIGNEMENT EXTÉRIEUR
Une vaste étude confirme les bénéfices considérables de l’apprentissage en plein air sur la réussite éducative
La preuve n’est désormais plus à faire : le temps passé en nature a un impact positif sur les performances académiques et la réussite éducative des jeunes, confirme une vaste étude américaine. Des résultats qui confirment les multiples bienfaits de la pédagogie en contexte de plein air.

« Des centaines d’études portent maintenant sur cette question, et les preuves convergentes suggèrent fortement que les expériences en nature stimulent l’apprentissage académique, le développement personnel et les attitudes pro-environnementales » lit-on dans l’étude menée par la professeure Ming Kuo de l’Université d’Illinois, et dont les résultats ont été publiés en février 2019 dans Frontiers in Psychology. Il s’agit de la première étude qui met en relation tous les effets recensés par les nombreuses recherches menées au cours des dernières décennies et portant sur les effets positifs des interventions visant à rapprocher les jeunes de la nature.

[...] La nature pour raccrocher les élèves en difficulté
L’enseignement extérieur aurait aussi des retombées très positives pour les élèves étant à risque de décrochage. Dans la conclusion de la recherche, on peut y lire une note très éloquente à ce sujet : « Bien que notre examen ne soit pas structuré de manière à évaluer systématiquement cette question, les avantages d’un apprentissage basé sur la nature pour les élèves défavorisés ont constitué un leitmotiv frappant dans notre lecture. Non seulement l’apprentissage basé sur la nature peut-il mieux fonctionner pour les élèves défavorisés, mais il semble stimuler l’intérêt des élèves non intéressés, améliore certaines notes, réduit les épisodes perturbateurs ainsi que les abandons des élèves à risque. »

Catherine Lapointe abonde dans le même sens : la nature motive les élèves qui ont des difficultés en classe. « Tout ce qui est « potentiel », je pense que ça devient « exponentiel » en nature. L’élève qui réussit moins de façon académique, en classe extérieure, il va montrer certains talents. Je trouve que ça a un impact sur la persévérance, la motivation, même l’engagement. (…) J’ai une élève qui a de grosses difficultés en lecture. En nature, elle devient l’experte. En classe, elle est comme en décalage avec les autres, mais quand on va dehors, je la sens revivre, je la sens plus à sa place. On peut l’utiliser à titre de tutrice ou d’experte, c’est valorisant pour elle. La classe nature va chercher toutes les dimensions de l’enfant ! »

Extrait de centdegres.ca

 

Voir au milieu de la colonne de gauche la liste des MOTS-CLES de cet article,
en particulier le mot-clé *Aménagement espace, Architecture/

Voir en haut de la page le chemin de la RUBRIQUE de cet article

Répondre à cet article