> INEGALITES SCOL. et TERRITOR., MIXITE SOCIALE, PAUVRETE, ETHNICITE.. > INEGALITES SCOLAIRES (Types de document) > Inégalités scolaires (Positions) > Catherine Moisan, ex-directrice de la DEPP : l’unification du collège a (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Catherine Moisan, ex-directrice de la DEPP : l’unification du collège a produit encore plus d’idéologie méritocratique" (colloque AFAE sur la laïcité)

24 mars 2016 Version imprimable de cet article Version imprimable

L’AFAE avait choisi pour thème de son colloque, après les attentats de l’an dernier à Paris, "Laïcité, intégration, éducation : la République et son école". L’Association française des acteurs de l’éducation a donc débattu, selon les mots de son président Daniel Auverlot d’une "ambition collective", sans "nostalgie défensive". Voici des échos des prises de parole à Nîmes, du 18 au 20 mars.

[...] De l’aggravation de la ségrégation sociale et scolaire

Catherine Moisan, ancienne directrice de la DEPP (le service statistique de l’Education nationale) considère la ségrégation scolaire comme une séparation illégitime. Elle évoque "la longue marche vers le collège unique" : la fin réelle des classes de fin d’étude décrétée en 1960 mais réelle en 1972, la fin réelle des filières en 6è-5è en 1978, des CPPN en 1993, des 4è-3è techno en 2005… L’enquête PISA nous apprend que "nous sommes le pays du grand écart entre élèves", et "le plus inéquitable de l’OCDE". Sur 7075 collèges, 700 accueillent 62% de collégiens d’origine sociale défavorisée tandis que 700 scolarisent 42% de collégiens d’origine très favorisée.
Pour elle, "le problème de fond est la notion de mérite républicain. L’unification du collège a produit encore plus d’idéologie méritocratique". Et d’interroger : "Que voulons-nous construire et trier : une élite étroite qui se reproduit ?"
[...]

Extrait de touteduc.fr du 23.03.16 : La laïcité en débat lors du colloque de l’AFAE

Répondre à cet article