> VIE SCOLAIRE : Climat, Décroch., Internats, Rythmes, Santé > RYTHMES scolaires - OTS > Rythmes scolaires (Textes et Rapports officiels) > Rythmes scolaires : le rapport du comité de suivi met l’accent sur le (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Rythmes scolaires : le rapport du comité de suivi met l’accent sur le pilotage pédagogique, la maternelle, les PEDT et les parents. Publication également du bilan de la CNAF

9 novembre 2015 Version imprimable de cet article Version imprimable

Additif du 09.11.15 :

"Il est à craindre que l’on glisse doucement vers un déséquilibre des domaines d’apprentissage". Ces propos d’un chef de bureau de la Dgesco, repris dans le rapport du Comité de suivi de la réforme des rythmes scolaires, marque la confusion introduite par la réforme. La Dgesco annonce deux évaluation différentes de la réforme. Elles seront publiées en 2017...

Un rejet massif des enseignants
Le rapport met en annexe une déclaration du Snuipp qui montre, un an après la généralisation des rythmes, que l’hostilité des enseignants n’a pas baissé. Dans une enquête portée auprès de 16 764 enseignants, 74 % des répondants estiment que le temps périscolaire impacte négativement le temps scolaire en termes d’organisation, de fonctionnement de l’école mais aussi d’attention et de fatigue des élèves. Seuls 9% décèlent des effets positifs sur les apprentissages, notamment dus à l’étalement des 5 matinées notamment en cycle 3 et 8 % sur le climat de la classe. 73 % notent une baisse de concentration et d’attention chez certains de leurs élèves sur le temps de classe. 79% demandent une autre organisation horaire de l’école. La question des rythmes n’est pas enterrée...

Extrait de cafepedagogique.net du 09.11.15 : Rythmes scolaires : Les effets pervers des nouveaux rythmes scolaires sur les enseignements

 

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a reçu ce jour le rapport de Françoise Moulin Civil, rectrice de l’académie de Lyon et présidente du comité national de suivi de la réforme des rythmes éducatifs.

Dans ce rapport rendu public, le comité observe qu’après une année de généralisation, les organisations du temps scolaire sont désormais stabilisées. Le comité recommande de renforcer le pilotage pédagogique et de renouveler une attention toute particulière à l’égard de la maternelle. Il souligne l’intérêt du projet éducatif territorial (PEDT) pour inscrire dans la durée les partenariats engagés et accroître une dynamique locale favorable au développement d’activités périscolaires de qualité. Il propose d’accentuer la relation avec les parents, acteurs incontournables pour la bonne mise en œuvre de la réforme. Enfin, il recommande d’évaluer les effets de la réforme des rythmes éducatifs sur les apprentissages. [...]

Extrait de education.gouv.fr du 06.11.15 : Rapport du comité national de suivi de la réforme des rythmes éducatifs : une dynamique favorable engagée sur l’ensemble du territoire

Le rapport du comité de suivi (85 p.)

 

"A la rentrée 2014, 98 % des élèves de classes maternelles et élémentaires avaient accès à de nouvelles activités périscolaires (NAP) sur les heures dégagées par la réforme" des "rythmes scolaires", calcule la CNAF qui publie les résultats de son enquête annuelle, menée avec l’AMF (association des maires de France). Elle indique aussi que, pour les deux-tiers des élèves de maternelle, les NAP "sont réparties sur quatre jours", ce qui est un peu moins souvent le cas pour les élèves de l’élémentaire (59 %). Elles sont gratuites dans deux communes sur trois et le coût moyen brut est de 223 € par an et par enfant.

Au-delà de ces chiffres, l’enquête montre de grandes disparités entre les communes. [...]

Le rapport de la CNAF (4 p.)

Extrait de touteduc.fr du 06.11.15 : Réformes des rythmes scolaires/ les bilans de la CNAF et du ministère sont publiés

Répondre à cet article