> ACTEURS et PARTENAIRES > Parents > Parents (Dossiers et Guides, Actes) > "En associant les parents, tous les enfants peuvernt réussir" : les comptes (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

"En associant les parents, tous les enfants peuvernt réussir" : les comptes rendus du Café et de l’AFEV de la journée de restitution du chantier associatif

14 avril 2015 Version imprimable de cet article Version imprimable

Restitution nationale du chantier mené par l’IRDSU, les PEP, la FCPE, ATD Quart Monde, les Centres Sociaux, Prisme et la MRIE sur le thème :
"En associant leurs parents, tous les enfants peuvent réussir"

Quelque trois cents personnes – militants associatifs, parents, enseignants, élus… - ont planché samedi 11 avril sur les moyens d’ouvrir davantage l’école aux parents, notamment les plus pauvres. Pour les participants, il s’agit d’une condition sine qua non pour combattre l’échec scolaire qui touche les enfants les plus fragiles et leur permettre de réussir autant que les autres. La réunion s’est achevée par un appel à « essaimer dans 1001 quartiers » les expériences déjà menées sur une quinzaine de territoires.

La rencontre, qui se tenait à l’Université Paris 8 Saint Denis, a rassemblé tous les acteurs impliqués dans le projet « En associant leurs parents, tous les enfants peuvent réussir » : des associations comme ATD Quart Monde qui fut un précurseur, les PEP (Pupilles de l’Enseignement Public) ou encore la FCPE (la première fédération de parents d’élèves), mais aussi des collectivités locales, des établissements scolaires, des centres sociaux, des parents…

[...] Au collège Diderot de Besançon, dans le quartier sensible Planoise, ce sont des formations qui sont proposées aux parents primo-arrivants afin, notamment, de les initier au système scolaire, et de les encourager ensuite à aller inscrire leurs enfants à l’aide aux devoirs ou à des activités. Ils ont accès aussi à des cours de français. Des interprètes les assistent lors des réunions scolaires et médicales.

[...] La rencontre s’est conclue par un engagement, après quatre ans d’expérimentation, à passer à la vitesse supérieure et à « essaimer sur 2001 territoires »… Ce ne sera pas simple. Mais les animateurs n’ont pas caché qu’ils voulaient se saisir du moment politique. La ministre Najat Vallaud-Belkacem a annoncé, parmi ses priorités, qu’elle voulait rapprocher les familles de l’école – pour l’illustrer, elle a lancé des Cafés des parents qui devaient être mensuels au départ. Chiche, lui lancent toutes ces associations

Extrait de cafepedagogique.net du 13.04.15 : Ouvrir l’école aux parents pour mieux faire réussir les enfants

Le site de la rencontre

 

[...] Pendant cinq ans, des projets visant à faire une place aux parents au sein de l’école ont été menés sur plus d’une quinzaine de sites impulsés et accompagnés par les partenaires à l’origine du chantier « En associant les parents, tous les enfants peuvent réussir », notamment ATD Quart Monde et l’IRDSU. Samedi 11 avril, ils étaient plus de 200 (parents, enseignants, acteurs associatifs ou institutionnels..) réunis à Saint Denis pour assister au rendu de ce chantier au long cours qu’il s’agit aujourd’hui d’essaimer.

Jennifer explique comment progressivement elle s’est sentie plus à l’aise, comment tout cela l’a « débloquée » : “J’étais fière de montrer au prof que moi aussi je pouvais apprendre des choses à mon fils et aux autres enfants. J’ai bien vu que ça a changé son regard. Ca a aussi changé mon rapport avec les enseignants. Aujourd’hui dès que je sens que mon fils a un problème à l’école, je n’hésite pas, je mets un mot dans le cahier, je cherche à rencontrer l’enseignant. En fait, c’est normal.”

Elle se souvient rétrospectivement de la panique lorsque plus jeune son fils avait été ciblé par l’enseignant pour une visite à l’orthophoniste. “Je l’ai ressenti comme très culpabilisant, qu’est-ce que j’avais mal fait en tant que mère ?”

Extrait de [lab-afev.org du 14.04.15 : Quand les familles rentrent enfin dans l’école

Répondre à cet article