> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > DISCIPLINES > Disciplines : CITOYENNETE (doc. généraux) : Edd, Emc, Emi, Histoire-Géo, (...) > Citoyenneté (Positions) > Enseigner la Shoah est plus difficile qu’avant, surtout dans les zones (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Enseigner la Shoah est plus difficile qu’avant, surtout dans les zones sensibles (Association des professeurs d’histoire-géographie)

28 janvier 2015 Version imprimable de cet article Version imprimable

[...] L’Association des professeurs d’histoire-géographie (APHG) tient elle aussi à l’adjectif « certains  ». «  Les conditions d’enseignement sur ce thème se sont plutôt dégradées en dix ans, particulièrement dans les établissements des zones sensibles, même s’il faut se garder de généraliser, affirme Hubert Tison, secrétaire général de l’APHG. A chaque résurgence du conflit au Proche-Orient, on observe des retentissements dans certaines classes, et les plus graves se règlent dans le bureau du principal ou du proviseur. Les enseignants n’aiment pas trop en parler, il n’y a donc pas – ou peu – de remontées.  »

Le danger de la saturation
Hubert Tison est conscient que des collègues jugent cette prudence excessive, et d’autres la justifient. «  En 2003, notre association avait enquêté sur 750 établissements en tentant d’établir la carte des contestations. Cela revenait à cibler les zones périphériques de Paris, Lyon, Marseille… On ne l’a pas communiquée pour éviter les stigmatisations. »

Extrait de lemonde.fr du 27.01.15 : Enseigner la Shoah c’est parfois moins facile qu’avant

Répondre à cet article