> 9 - POLITIQUE DE LA VILLE > TEXTES, RAPPORTS OFFICIELS, ETUDES... (Politique de la Ville) > Politique Ville (Guides) > Contrats de ville : "Données statistiques pour l’analyse de la situation des (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Contrats de ville : "Données statistiques pour l’analyse de la situation des quartiers prioritaires (un outil du ministère de la Ville)

30 octobre 2014 Version imprimable de cet article Version imprimable

Au moment où les acteurs locaux s’engagent dans l’élaboration des nouveaux contrats de ville, se pose la question de la réalisation du diagnostic territorial. La mobilisation de données quantitatives à un niveau statistique très fin, permettant de mettre en lumière les atouts et les faiblesses des territoires, constitue un préalable incontournable pour la mise en place de ce diagnostic. En attendant que l’offre de données statistiques soit consolidée sur les nouveaux quartiers prioritaires (1er trimestre 2015), le CGET met à disposition deux jeux de données construits à partir du zonage statistique de l’Insee – l’IRIS.

- Des données démographiques et sociales systématiquement sexuées
- Des données complémentaires permettant de dégager les grandes problématiques qui concernent le quartier

Ces jeux de données sont construits sur les périmètres réglementaires validés (Les données portent sur le contour du quartier prioritaire définitif à l’issue de la phase de consultation des collectivités) et sont donc mis en ligne au fur et à mesure. Les données démographiques et sociales sexuées sont les premières à être mises en ligne. Les données complémentaires suivront très rapidement par la suite.

Veuillez-vous référer à la note d’accompagnement ci-dessous afin de prendre connaissance du contenu de ces jeux de données ainsi que de leur utilisation.

Mode d’emploi d’utilisation des données
Téléchargez la note méthodologique des données statistiques

Sélectionnez un département

Extrait de villegouv.fr du 29.10.14 : Données statistiques pour l’analyse de la situation des quartiers prioritaires

Répondre à cet article