> POLITIQUE EDUCATIVE DE LA VILLE > SOUTIEN PERISCOLAIRE > Soutien périscolaire (Généralités) > Le périscolaire, l’extrascolaire et les associations complémentaires de (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le périscolaire, l’extrascolaire et les associations complémentaires de l’enseignement public (BO du 14 mars 2013)

15 mars 2013 Version imprimable de cet article Version imprimable

Sous l’en-tête "Partenariat", le BO du 14 mars 2013 publie le renouvellement de l’agrément du ministère de l’Education nationale pour 8 "associations éducatives complémentaires de l’enseignement public"

- « Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active » (CEMEA)
- « Éclaireuses éclaireurs de France » (EEDF)
- « Fédération générale des pupilles de l’enseignement public » (FG-PEP)
- « Fédération des œœuvres de vacances de l’éducation nationale » (FOEVEN)
- Fédération nationale laïque de structures et d’activités éducatives, sociales et culturelles » (Francas)
- « Jeunesse au plein air » (JPA)
- « la Ligue de l’enseignement »
- « Office central de la coopération à l’école » (OCCE)

Voir les arrêtés au BO

 

Sur un autre plan, notons qu’à l’article 46 du projet de loi de refondation, un amendement a remplacé les mots "activités périscolaires", trop restrictifs, par "activités éducatives complémentaires"

 

Pour qu’une réforme soit efficace, elle doit prendre en compte tous les temps éducatifs de l’enfant, le scolaire bien sûr, mais aussi le péri et l’extrascolaire. Dénigrer ces temps et les rejeter en marge du système éducatif, c’est ignorer les savoirs issus de ces temps intermédiaires, mais aussi laisser s’accroitre les inégalités. Se pencher sur les rythmes ne suffit donc pas. C’est à la forme scolaire et non scolaire que l’on doit s’intéresser. Marie Gaussel vient de faire une étude sur le sujet et nous en parle.

Extrait de cahiers-pedagogiques.com : Question de rythme ou de forme

Un dossier de "Veille et Analyses" (IFE, janvier 2013, 20 p.) sur les différents temps périscolaires

Répondre à cet article