> 7 - DISPOSITIFS, VIE SCOLAIRE, ÉVALUATION... > VIE SCOLAIRE (Climat, Décrochage, Internats, Milieu rural, Pauvreté, Rythmes, (...) > CLIMAT SCOLAIRE > Climat (Dossiers) > Les problèmes de sexisme sont plus fréquents dans les établissements en ZEP et (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Les problèmes de sexisme sont plus fréquents dans les établissements en ZEP et en ZUS. Enquête, débat et expériences

27 janvier 2010 Version imprimable de cet article Version imprimable

Le fossé entre les deux sexes semble en effet plus profond dans les quartiers les moins favorisés, comme l’a constaté le sociologue Hugues Lagrange, directeur de recherche au CNRS [voir chiffres dans l’article intégral].

(...)
Un peu partout en France, en tout cas, professeurs et personnels de direction tentent sinon de « réinventer » la mixité, du moins de lui donner du sens.

(...)
Contrairement à ce que préconise dans un récent ouvrage Jean-Louis Auduc, le directeur adjoint de l’IUFM de Créteil, Jean-Michel Blanquer ne juge pas opportun de prévoir des temps d’enseignement distincts pour les élèves de chaque sexe. Car, dit-il, la mixité garçons-filles est plus essentielle que jamais"

Extrait de lacroix.fr du 26.01.10 : La mixité, un idéal à réinventer

 

Autres articles du dossier (La Croix du 27.01.10, hors ligne) :
Témoignages : "Certains élèves ont refusé mon autorité parce que je suis une femme".

Les lycéens et lycéennes invités à parler de leurs différences

Entretien avec François Dubet, sociologue : « Le modèle républicain d’invisibilité des identités nous explose à la figure ». Le sociologue François Dubet est favorable à une "discrimination positive" en faveur des hommes aux concours de l’enseignement. Les garçons pourraient ainsi, lors de leurs premières années d’école, s’identifier à des figures masculines et s’impliquer davantage dans l’apprentissage.

Répondre à cet article