> POLITIQUE DE LA VILLE > POLITIQUE DE LA VILLE. Types de documents > Politique Ville (Textes officiels) > Le volet "Education nationale" de la dynamique "Espoir banlieues" (I) : la (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le volet "Education nationale" de la dynamique "Espoir banlieues" (I) : la phase de lancement (février 2008, pour la rentrée 2008)

mai 2009 Version imprimable de cet article Version imprimable

HISTORIQUE

- Les premières annonces éducatives du président de la République récemment élu sont détaillées dans la Lettre de mission de Nicolas Sarkozy à Xavier Darcos en date du 5 juillet 2007.
Si l’assouplissement de la carte scolaire y tient une place importante, on y trouve également 4 des mesures du futur plan Espoir banlieues : l’accompagnement éducatif (appelé encore ici "études dirigées"), l’accompagnement des lycéens des quartiers vers les classes prépas, la création de 30 sites d’excellence et le développement d’internats d’excellence "appelés encore "internats de réussite éducative")

 

I - Phase de lancement du plan
- Après une période de flottement, de "cacophonie" diront plusieurs observateurs (reports de date, première annonce à Vaulx-en Velin par Fadela Amara le 22.01.09), les grandes lignes du plan Espoir banlieues sont annoncées officiellement par le président de la République le 8 février 2008, avec pour chaque ministère "un programme triennal" (télécharger la version intégrale du discours en bas de la page.
Lire les extraits concernant les mesures éducatives

Voir le dossier de presse de l’Elysée du même jour, document PDF joint ci-dessous, avec en tête, pages 2 à 5, la présentation détaillée de 4 mesures éducatives :
- 30 sites d’excellence,
- Ecoles de la deuxième chance,
- Internats de réussite éducative,
- Expérimentation du busing.

 

- Le plan banlieues a été précisé ensuite avec 8 mesures par une conférence de presse "Mise en place lace du volet "Education nationale" de la dynamique "Espoir banlieues"" tenue par Xavier Darcos en présence de Fadela Amara le 14 février 2008.

- Dans le même temps, le site "Espoir banlieues" du secrétariat d’Etat à la Ville développait de façon plus détaillée 9 mesures éducatives :
- Mettre en place un accompagnement éducatif dans toutes les écoles prioritaires
- Créer des banques de stages accessibles à tous
- Repérer les jeunes pour lutter contre le décrochage scolaire
- Multiplier les dispositifs de 2e chance
- Accompagner les lycéens des quartiers vers les classes préparatoires
- Instaurer des internats d’excellence
- Trente sites d’excellence dans les quartiers
- Fermeture des collèges les plus dégradés
- Expérimenter le busing en CM1 et CM2 pendant trois ans dans 50 quartiers prioritaires en rénovation urbaine
Note : Dernière mise à jour de cette présentation : le 17.04.09

 

II - Phase de transition et évaluation du CNV
- Un an plus tard, une conférence de presse "programme d’actions pour 2009" de Xavier Darcos du 23.01.09 rappelle, avec exemples pris sur le terrain, les 8 mesures éducatives de la dynamique Espoir banlieues (lire le dossier de presse)

- Fin février 2009 est rédigé un Avis du Conseil National des villes (CNV), rendu public début avril, "sur les mesures du plan Espoir banlieues relatives à l’éducation"

 

III - Deuxième phase du volet éducation de la dynamique Espoir banlieues
- Une circulaire Education nationale du 28.04.09 présente la deuxième phase de ce volet Education (voir la page suivante dans la même rubrique)
- Un discours de Xavier Darcos fait peu après (le 15.05.09) "le bilan du volet Education nationale de la dynamique espoir banlieues"

 

DOCUMENTATION

Les premières réactions aux mesures éducatives

- Le dossier de presse de l’Expresso du 11.02.09, avec un éditorial "Le plan banlieue sonne-t-il le glas des ZEP ?" et un article " Le plan banlieue ignore le social"

- Les réactions des syndicats enseignants, parents d’élèves et associations

- Quelques commentaires de la presse

- Les réactions des partis et hommes politiques

Documents joints

Répondre à cet article