> TYPES DE DOCUMENTS : Textes et Rapports officiels, Etudes, Déclarations (...) > DECLARATIONS GOUVERNEMENTALES > L’OZP reçu hier au ministère par la DGESCO : le point inédit sur les priorités (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

L’OZP reçu hier au ministère par la DGESCO : le point inédit sur les priorités du MEN en matière d’éducation prioritaire

29 avril 2009 Version imprimable de cet article Version imprimable

Une délégation de l’OZP a été reçue, à sa demande, le matin du 28.04.09 à la DGESCO par Mme Fabienne Bensa, chef du Bureau des établissements d’éducation prioritaire et des dispositifs d’accompagnement.

Mme Bensa a tracé les grandes lignes des chantiers ouverts actuellement par le ministère dans le domaine de l’Education prioritaire

- 1. La carte de l’éducation prioritaire.
L’hypothèse d’une révision a été évoquée en une ligne dans le livre blanc publié récemment par le secrétariat d’Etat à la Ville au sujet de l’opération de concertation préalable à une révision de la carte des ZUS. Elle sera peut-être à nouveau évoquée par le secrétariat d’Etat lors de la prochaine consultation sur ce sujet.
Mais une révision de la carte de l’éducation prioritaire n’est pas actuellement à l’ordre du jour au ministère de l’Education nationale.

- 2. L’objectif est bien de réduire les écarts de performances scolaires entre les réseaux d’éducation prioritaire et le reste du système éducatif. Ce n’est pas tant une question d’organisation administrative que de pratiques pédagogiques.
Le site "Education prioritaire" du MEN va être remodelé dans ce sens d’une dynamique pédagogique.

- 3. L’évaluation des RAR. Un bilan d’étape est en préparation dans les académies. Le ministère considère comme une priorité absolue la mise en place d’un processus continu d’évaluation de l’éducation prioritaire (en RAR et en RRS). Il faut sortir du catalogue des actions pour développer une véritable démarche de projet.

- 4. Un autre chantier important est que les académies réfléchissent à leur mode de constitution des RRS en se rapprochant du modèle de celui qui a été mis en oeuvre au niveau national pour les RAR.
Les RRS ont vocation à développer les acquis pédagogiques expérimentaux des RAR. Les correspondants académiques dans leurs rapports lient d’ailleurs le plus souvent les actions des RAR et celles des RRS.
Quant à la publication d’une liste fiable et à jour des RRS, la DGESCO y travaille de près, mais l’opération n’est pas simple car la mise à jour relève entièrement des académies et par ailleurs certains contrats de réussite scolaire sont encore à la signature.

- 5. La continuité des parcours des élèves entre l’école et le collège, autre grande priorité du ministère, est l’un des acquis fondamentaux de la création des RAR et doit être pensée au niveau même du coeur de la classe et des apprentissages.

- 6. L’accompagnement éducatif dans l’élémentaire restera à la rentrée prochaine réservé aux écoles en éducation prioritaire. Une généralisation à l’ensemble des écoles, comme cela a été le cas l’an dernier avec les collèges, n’est pas prévue.

 

Mme Bensa a répondu ensuite à plusieurs questions plus précises concernant l’éducation prioritaire et les mesures de la dynamique Espoir banlieues.

- Les internats. L’objectif est de rapprocher les deux dispositifs d’internats d’excellence et d’internats de réussite éducative.
Sur le site du MEN, le système de recherche d’adresses d’internats publics et privés, sur lequel a été ajoutée récemment une option "internats Espoir, banlieues", est prévu pour être renseigné peu à peu par les chefs d’établissements eux-mêmes.

- Les banques de stages : cette mesure devrait entrer en application à la prochaine rentrée.

- La reconstruction des collèges les plus dégradés : l’opération démarrera à partir de la rentrée. Une reconstruction est un processus long qui s’étale sur plusieurs années et concerne aussi de près les conseils généraux.

- Les lycées labellisés "Ambition réussite". Cette appellation a entrainé des confusions. La DGESCO confirme que ces lycées ne font pas partie des réseaux Ambition réussite ni de l’éducation prioritaire proprement dite.

Répondre à cet article

1 Message