> POLITIQUE DE LA VILLE > POLITIQUE DE LA VILLE. Types de documents > Politique ville (Actes) > Le programme des réunions sur l’éducation et les jeunes organisées par le (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le programme des réunions sur l’éducation et les jeunes organisées par le centre de ressources « Politique de la Ville en Essonne »

10 janvier 2008 Version imprimable de cet article Version imprimable

Extrait du site du Centre de ressources Politique de la Ville en Essonne, le 10.01.08 : Questions éducatives

- Mercredi 23 Janvier 2007

 Les Expérimentales

de 14h à 17h

L’A.B.C. d’un projet citoyen, à propos du “Lexik des Cités”

avec le collectif Permis de Vivre la Ville

- Mercredi 30 Janvier 2007

Rencontre-Débat “Entre Parenthèses”

de 14h à 17h

 Les jeunes sortis du système scolaire

Des statistiques connues qui cachent des parcours méconnus

avec Maryse Esterle-Hedibel, Gilbert Longhi et Christophe Baude

- Vendredi 15 Février 2007

Rencontre-Débat “Entre Parenthèses”

de 14h à 17h

 L’âge violent - le corps en errance

avec Dinah Vernant et les médecins de son équipe

- Jeudi 21 Février 2007

Les Expérimentales

de 14h à 17h

 “Jeunes et Politique” - spéciale As de Pic

avec Farid Lozes, Carole Nouchi, Nadia Araujo

- Samedi 8 Mars (à partir du)

  Exposition

- Lundi 31 Mars 2007

 L’Apprentissage au féminin au-delà des préjugés

de Danièle Taulin-Hommell

- Mardi 25 Mars

Les Expérimentales

de 14h à 17h

 Vous avez dit coaching ?

avec Mélanie Félix, Véronique Le Vacon, Yves Rey-Herme, Marylène Estier

- Mercredi 9 Avril 2007

Les Expérimentales

de 14h à 17h

 Programme éducatif - Démocratie et courage !

avec Jessica Miroglio, Issam Grami, Claire Schmitt

- Mardi 15 Avril 2007

Rencontre-Débat “Entre Parenthèses”

de 14h à 17h

 Bandes de jeunes et violences des mineurs au quotidien

 analyse et prévention

avec Laurent Mucchielli et Véronique Le Goaziou


Présentation générale

 L’Education en question et en transformation

Du soutien à la parentalité à la Réussite Educative

Issu de la réflexion menée par les associations familiales, les fédérations d’éducation populaire et du travail social, le soutien à la parentalité a eu le mérite de modifier, il y a dix ans, le regard porté sur les familles. Inspiré d’éléments de doctrine innovants tels que les notions de compétences parentales et de ressources, il prônait des démarches d’appui et d’accompagnement qui avaient fait leurs preuves notamment au Québec. Ainsi les REAAP, dispositif dédié, tentèrent d’impulser un changement d’approche et de posture de la communauté éducative, car mettre en oeuvre des actions de soutien à la parentalité signifie mettre à distance les représentations négatives, et aussi s’interroger sur les a priori disqualifiant les familles.

Il s’agit de prendre en compte l’évolution des familles dans les pratiques professionnelles et prendre en considération toutes les familles qu’elles soient monoparentales, issues de parcours migratoires, hors mariage, séparées, divorcées, recomposées, en situation d’urgence ou de grande fragilité...

C’est bien entendu dans ce cadre éthique que se situe le programme “Question(s) éducative(s) /

Une priorité, en continu, pour la Politique de la Ville et la Cohésion Sociale” proposé au premier trimestre 2008 par le Centre de Ressources Politique de la Ville en Essonne. La mise en place de dispositifs de Veille Educative dans les collectivités en Contrat de Ville et la réorientation des REAAP vers la problématique des relations des familles avec l’Ecole mirent en évidence que le rapport de celles-ci avec l’institution scolaire peut être tendu, fait de malentendus, d’incompréhensions voire de ruptures même si la réussite scolaire est une aspiration forte des parents et des enseignants.

La recherche-action “Les conditions de vie des femmes et des jeunes filles dans les quartiers en politique de la Ville” menée en 2005 à Ris-Orangis, Evry, Les Ulis, Vigneux avec le cabinet d’étude Tessiture, abordait le thème de la scolarité par l’analyse de deux problèmes majeurs : l’exclusion et l’orientation. Cette recherche a montré que les familles des quartiers populaires et/ou les familles ayant immigré croyaient toujours en l’école comme moyen d’ascension sociale malgré l’opacité du fonctionnement de l’institution scolaire, en particulier pour les parents qui ont été peu scolarisés.

En raison des constats alarmants émis par les acteurs de terrain du champ éducatif et de la prévention ainsi que par les Equipes de Réussite Educative, il nous a semblé judicieux de revenir sur la complexité des situations de rupture et de décrochage scolaire. La rencontre- débat intitulée “Les jeunes sortis du système scolaire : des statistiques connues qui cachent des parcours méconnus” à partir des ouvrages “Les élèves transparents” de Maryse ESTERLE-HEDIBEL, “Décrocheurs d’école” de Gilbert LONGHI et du projet expérimental “Les Ateliers” de la MIPOP, permettra de mener un débat croisé et collectif au sujet des jeunes déscolarisés.

Au-delà des objectifs d’amélioration des chances de réussite scolaire des enfants, se pose la question du mal-être produit par les situations des familles en grande fragilité, notamment dans le cadre du réseau des coordonnateurs des Equipes de Réussite Educative et de celui des référents de parcours PRE, animés par le Centre de Ressources Politique de la Ville en Essonne depuis 2005.

En effet, comme l’indique le rapport intitulé “Adolescents en souffrance” remis récemment au gouvernement, la prévention n’est pas au point en France en raison de prises en charge bien trop tardives : on note que les 11-18 ans montrent leur détresse par 40 000 tentatives de suicide annuelles et qu’ils présentent des signes de souffrance psychique par des violences sur soi et sur les autres.

Le Centre de Ressources Politique de la Ville en Essonne a donc souhaité organiser, avec Dinah VERNANT, Médecin responsable de l’Espace santé jeunes en difficulté à l’Hôpital Hôtel Dieu et son équipe à propos de son ouvrage “L’âge violent - Le corps en errance”, une rencontre-débat consacrée aux jeunes marginalisés, éloignés des dispositifs d’insertion et de l’accès au droit.

De façon complémentaire en 2008, le Centre de Ressources Politique de la Ville en Essonne participera à la dynamique de prévention et de lutte contre la violence, inscrites en tant que priorités dans le cadre de la délibération “Programme villes Essonne solidaire 2007-2010 : concilier les projets urbains et le développement humain” du Conseil Général. L’objectif du département de l’Essonne est bien de mobiliser l’ensemble des acteurs locaux et d’encourager les projets et les activités de démarche éducative.

La rencontre-débat “Bandes de jeunes et violences des mineurs au quotidien : analyse et prévention” avec Laurent MUCCHIELLI, l’un des chercheurs les plus reconnus en ce domaine, apportera sa contribution à la réflexion départementale.

Par ailleurs, afin de réaliser sa mission de capitalisation d’expériences et de qualification des acteurs intervenant dans les quartiers en la politique de la Ville, seront valorisés des projets expérimentaux et innovants conduits en Essonne, susceptibles d’ouvrir des perspectives aux professionnels. Cette valorisation constitue désormais un axe prioritaire de l’activité du Centre de Ressources Politique de la Ville en Essonne. Il sera proposé une suite de réunions intitulées “LES EXPERIMENTALES”. Elles porteront sur la méthodologie d’accompagnement personnalisé, dit “coaching”, le programme éducatif “Démocratie et courage !” à l’initiative de la fédération Léo Lagrange, la projection des films de l’As de PIC et l’exposition photographique portant sur des jeunes filles en apprentissage dans des métiers dits de genre.

En bref, ce programme, “Question(s) éducative(s) / Une priorité, en continu, pour la Politique de la Ville et la Cohésion Sociale”, s’appuie sur la conviction que l’éducation et la prévention sont, à ce jour, ce qui a été inventé de mieux et de plus efficace pour faire grandir nos enfants, citoyens de demain .

Evelyne BOUZZINE, Directrice du Centre de Ressources Politique de la Ville en Essonne

 -----------------

Ces manifestations se dérouleront dans la salle de conférence, rez-de-chaussée de la Maison Départementale de l’Habitat, boulevard de l’Ecoule-S’il-Pleut - 91000 EVRY

Renseignements : 01 64 97 06 05

Bulletin à retourner au centre de Ressources Politique de la Ville en Essonne, Maison départementale de l’Habitat, boulevard de l’Ecoute-S’il-Pleut - 91000 Evry ou par fax : 01 64 97 00 33 ou par mail

Répondre à cet article