> POLITIQUE EDUCATIVE DE LA VILLE > SOUTIEN PERISCOLAIRE > Soutien périscolaire (Généralités) > Une synthèse de la cellule de veille de l’Inrp sur le soutien (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Une synthèse de la cellule de veille de l’Inrp sur le soutien scolaire

9 décembre 2006 Version imprimable de cet article Version imprimable

Extrait de « L’Expresso » du 09.12.06 : Le soutien scolaire et ses enjeux

L’essor spectaculaire pris ces dernières années par le secteur marchand dans le domaine du soutien scolaire suscite de nombreuses réactions, soulignant les inégalités socio-économiques et culturelles qu’il entretient et accentue. Interpellée par le phénomène, l’Éducation nationale a entrepris une série d’actions visant d’abord à mieux le comprendre puis à tenter d’intervenir, à la mesure de ses moyens, sur cette activité à la « marge » de l’école".

Dans la dernière Lettre de la cellule Veille de l’INRP, Agnès Cavet propose une remarquable synthèse sur le soutien scolaire et ses enjeux.

Elle présente les principaux travaux sur le soutien scolaire, les dispositifs gratuits et payants d’accompagnement, le travail à la maison. Un travail bien pratique au moment où le ministère envisage d’aider à la mise en place de dispositifs s’appuyant sur les TIC et où le chiffre d’affaire des sociétés d’accompagnement scolaire explose.

Les effets négatifs de l’accompagnement scolaire sur les inégalités sociales et les inégalités à l’intérieur des classes sont montrés. " Outre sa difficulté à intervenir dans un domaine situé « à la marge » de son activité, l’Éducation nationale n’a pas autorité en matière de fiscalité, qui relève des seules prérogatives du ministère de l’Économie. Or, on a vu que les incitations fiscales en faveur des services de soutien payants participent activement d’une politique de l’emploi dont les observateurs de la sphère économique imaginent difficilement qu’elle soit remise en cause.

Telle est bien la complexité du problème : d’une part, l’accompagnement à la scolarité est placé sous la tutelle de quatre ministères, Éducation nationale, Santé, Sécurité sociale et Emploi ; d’autre part, ce même ministère de l’Emploi et celui de l’Économie se trouvent tous deux impliqués dans le développement des formes marchandes du soutien scolaire. Dans ces conditions, ce n’est sans doute qu’à une plus haute échelle que pourrait se résoudre l’équation politique d’un soutien scolaire au service de l’équité des chances et de la réussite pour tous, tel que l’Éducation nationale l’appelle de ses vœux".

L’essor spectaculaire pris ces dernières années par le secteur marchand dans le domaine du soutien scolaire suscite de nombreuses réactions, soulignant les inégalités socio-économiques et culturelles qu’il entretient et accentue. Interpellée par le phénomène, l’Éducation nationale a entrepris une série d’actions visant d’abord à mieux le comprendre puis à tenter d’intervenir, à la mesure de ses moyens, sur cette activité à la « marge » de l’école, pour reprendre le terme de D. Glasman. Cinq éléments semblent ainsi faire étapes au cours des deux dernières années :

• la publication en décembre 2004 d’un rapport sur Le travail des élèves pour l’école en dehors de l’école commandité par le Haut conseil de l’évaluation de l’école (HCEE) et réalisé par Dominique Glasman, professeur de sociologie à l’université de Savoie, qui a consacré quinze années de recherche aux questions de soutien scolaire, avec la collaboration de Lelsie Besson. Ce rapport est le fruit d’un important travail de synthèse des études menées en France et à l’étranger ;

l’avis

• la tenue à Amiens en novembre 2005 d’un séminaire national sur le thème « Accompagnement à la scolarité, égalité des chances et TIC appuyée par la mise en ligne d’un riche dossier documentaire

• l’ouverture en 2006 d’un appel à propositions sur le même intitulé, dont les résultatsont été publiés en juillet, pour une mise en ouvre dès la rentrée de septembre 2006 ;

• la publication par le ministère, en mai 2006, d’un rapport d’orientation sur l’accompagnement à la scolarité : pour une politique coordonnée, équitable et adossée aux TIC

Le soutien scolaire entre éducation populaire et industrie de service dans La lettre d’information n° 23 - décembre 2006

Le dossier du Centre Alain Savary (INRP) sur l’accompagnement à la scolarité

La Cellule veille scientifique et technologique

Le Café pédagogique francilien

Répondre à cet article