> ARCHIVES : Ozp, Bnf, An... > 800 articles à caractère local, 2005-2008, non indexés > année 2006 > août 2006 > 29.08.06 - La réforme des ZEP à La Réunion

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

29.08.06 - La réforme des ZEP à La Réunion

29 août 2006

Extrait de « Témoignages » du 22.08.06 : L’Académie vise le haut niveau

242.710 élèves sur les bancs des écoles

Maîtrise de la langue dans le premier degré. Plus grande équité dans la répartition des moyens dans le second degré... L’Académie de La Réunion veut promouvoir l’égalité des chances et améliorer l’orientation des élèves. C’est l’objectif affiché par le Recteur Paul Canioni.

Un chiffre tout d’abord : 242.710. C’est le nombre d’élèves inscrits pour cette rentrée scolaire 2006. Un effectif en progression d’une année à l’autre et qui nécessite un enseignement de plus en plus adapté. Ce qui est d’ailleurs l’objectif de l’Académie pour cette rentrée. "Il s’agit de mettre en œuvre une politique éducative ambitieuse afin de progresser vers une égalité des chances et une meilleure insertion sociale et professionnelle", indique Paul Canioni dans la conférence de presse qu’il a tenue hier.

Le Recteur a notamment insisté sur la maîtrise de la langue qui, dit-il, est la priorité du projet d’Académie et "la compétence indispensable" à l’élève afin qu’il puisse progresser dans les autres domaines. Pour ce faire, le Recteur a détaillé les différentes dispositions nationales et académiques qu’il compte mettre en place.

Ainsi, l’enseignement de la lecture sera rénové dès la rentrée. Une évaluation de début de CE1 sera généralisée et obligatoire. Elle permettra de voir si les bases, en matière de lecture notamment, ont été acquises en CP. "L’analyse des résultats de ces évaluations permettra la mise en place des Programmes personnalisés de réussite éducative et autres mesures de soutien", explique-t-il.
Des "classes contrat"... Et des collèges "ambitions réussite"

Par ailleurs, Paul Canioni a évoqué la mise en place du dispositif de "classe contrat" pour les élèves en très grande difficulté à l’entrée au collège. La mesure sera opérationnelle dans 68 des 72 établissements de l’île et constitue une première sur le plan national.

Enfin, dans le cadre du renforcement de l’action menée dans le premier degré pour la maîtrise de la langue française, la formation des maîtres sera renforcée et particulièrement axée sur la maîtrise de la langue. À ce titre, le dispositif télé-formation-lecture Réunion sera expérimenté dès cette année.

L’autre axe important pour garantir l’égalité des chances est la relance de l’éducation prioritaire. Paul Canioni a rappelé que 19 collèges de l’Académie et les écoles qui en dépendent ont été retenus dans les réseaux "ambitions réussite". "Un des chiffres les plus importants au plan national en proportion du nombre d’élèves de l’Académie", commente-t-il.

(...)

Publié dans l’édition du mardi 22 août 2006 de « Témoignages » (page 3)

Répondre à cet article