> INEGALITES : Mixité sociale, Pauvreté, Ethnicité… > Pauvreté, Aide sociale > Pauvreté, Aide sociale (Etudes univers.) > Sans classe ni place. L’improbable histoire d’un garçon venu de nulle part, (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Sans classe ni place. L’improbable histoire d’un garçon venu de nulle part, par Norbert Alter (PUF, juin 2022) [l’autobiographie d’un sociologue transfuge de classe]

4 juillet

Une place impossible : Norbert Alter raconte son parcours de transfuge de classe
Norbert Alter est sociologue – et transfuge de classe. Dans un livre autobiographique, Sans classe ni place. L’improbable histoire d’un garçon venu de nulle part (PUF, 2022), il retrace son parcours de transfuge de classe, évoquant ses souvenirs de misère sociale, les soutiens dont il a bénéficié, et analysant finement les voies de son émancipation individuelle. Il rappelle également la réalité des « habitus clivés » dont parlait Pierre Bourdieu, c’est à dire l’impossibilité d’échapper totalement à ce que l’on était, en dépit de ce que l’on est devenu. Un récit instructif et émouvant.

Extrait de philomag.com du 27.06.22

 

CE QUE DIT L’ÉDITEUR

Sans classe ni place
Pierre vient d’une sorte de nulle part social, sans classe ni maison pour le protéger. Il transforme progressivement son destin : il découvre la chaleur que procure une place auprès des autres, une place comme celle des autres. Il aborde le monde avec la liberté, et parfois le succès, de celui qui n’en connaît pas les règles.

Ce livre ne relate pourtant pas une « belle histoire ». Il montre que l’on peut s’emparer de son histoire, malgré la violence, le mépris et l’isolement. Il raconte qu’on est rarement seul, comme un extraordinaire héros ou une pure victime face au monde : l’amour, l’amitié et la complicité de quelques fées permettent de subvertir un destin social. Mais il souligne en même temps que l’on n’abandonne jamais ses origines. Pierre entre ainsi en société sans oublier les images d’une mère sans limites affectives, d’un père en prison, et de la violence des normes. Cette tension est au coeur du récit : on peut s’emparer de son histoire mais on n’échappe jamais à ce que l’on est.

RÉSUMÉ
Un récit autobiographique s’inscrivant dans une conception de la sociologie mêlant la critique et l’espoir à travers le parcours de Pierre. Ce jeune homme transforme son destin et se construit une place dans la société malgré des origines marquées par la violence des normes, un père incarcéré et une mère sans limites affectives. ©Electre 2022

Répondre à cet article