> EDUCATION. Généralités (hors EP) > Education. Généralités (Positions) > Education. Généralités (Positions autres : observateurs, assoc., (...) > La Fcpe pose ses exigences et organise trois débats sur twitter avant les (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

La Fcpe pose ses exigences et organise trois débats sur twitter avant les législatives (Le Café, ToutEduc)

18 mai

Législatives : La FCPE pose ses exigences
La FCPE veut "interroger les candidats à la députation sur leur engagement en faveur de l’éducation". La première association de parents d’élèves fixe 5 exigences. D’abord renforcer le statut des représentants de parents avec un droit à la formation et un accès à l’indemnisation. Ensuite écouter les souhaits d’orientation des élèves avec un vrai droit aux études supérieures. La FCPE veut aussi un effort pour les professeurs remplaçants de façon à ce que les heures de cours légales soient effectuées. Elle demande de renforcer l’accueil des élèves handicapés et de limiter les effectifs par classe. La Fcpe souhaite aussi un lycée modulaire et la fin de la séparation entre LGT et LP.

Extrait de cafepedagogique.net du18.05.22

 

“Parlons école“, trois débats sur twitter pour interpeller avant les législatives (FCPE)

La FCPE organise une “interpellation“ avant les élections législatives prévues les dimanches 12 et 19 juin, avec l’idée de “mettre en confrontation les mesures déjà prises ou les propositions du programme du président de la République nouvellement élu et les changements que la Fédération des conseils de parents d’élèves souhaite pour l’école".

Trois rendez-vous intitulés “Parlons école“ sont ainsi programmés sur Twitter les 17, 23 et 30 mai “pour discuter de climat scolaire, d’égalité des droits et de coéducation.“ Sont invités à débattre Philippe Meirieu, Jean-Paul Delahaye, ou encore Philippe Watrelot.

Dans une conférence de presse, Carole Delga a estimé “crucial“ que le nouveau ou la nouvelle ministre de l’Education nationale travaille d’une “autre façon“ avec la FCPE, ne pouvant “pas faire autrement que travailler avec les acteurs de la communauté éducative “. Elle constate que les enfants “ne vont pas bien“, ont de l’ “angoisse“ et indique que “l’épanouissement de chaque élève doit être central“.

La FCPE ajoute que “localement, les conseils départementaux FCPE organiseront les semaines à venir des rencontres-débats dans leurs circonscriptions“. Elle précise travailler depuis près de six mois “à l’élaboration d’une plateforme (..) plébiscitée par nos militants“ qui comporte 43 propositions portant notamment sur les thématiques du système scolaire (par exemple “appliquer la gratuité de l’école grâce à une prise en charge réelle par la puissance publique“), des apprentissages (“limiter les effectifs par classe“) ou encore des missions des enseignants (“amplifier la formation“).

Le lien du 1er rendez-vous ici

Extrait de touteduc.fr du 17.05.22

Répondre à cet article