> EDUCATION PRIORITAIRE > EDUC. PRIOR. Les 8 types de documents > EDUC. PRIOR. (Déclarations gouvern.) > Nathalie Elimas, en visite à Tours et à Toulouse

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Nathalie Elimas, en visite à Tours et à Toulouse

2 septembre Version imprimable de cet article Version imprimable

TOURS

En clôture du dispositif "Vacances apprenantes", la ministre ira à la rencontre d’élèves d’une école élémentaire, d’un collège et d’un lycée professionnel qui bénéficient des activités mises en place dans le cadre de cette opération.

Les stages de réussite, organisés cette semaine, permettent notamment une prise en charge des élèves qui se sont éloignés de l’école lors du confinement, afin qu’ils soient particulièrement accompagnés pour consolider leurs apprentissages fondamentaux : lire, écrire, compter, et respecter autrui.

Déroulé

10h25 Arrivée à l’école élémentaire [REP] Diderot - 2 rue du Docteur Bosc, Tours
10h30 Échange avec les professeurs
10h45 Visite d’une classe de CE1, enseignement "mathématiques"
11h Visite d’une classe de CE1, enseignement "français"
11h30 Arrivée au lycée professionnel François Clouet - 8 rue Pierre Lepage, Tours
11h 35 Rencontre avec une future classe de seconde, « activité communication »
11h55 Échange avec les professeurs
14h Arrivée au collège [REP+] Jacques Decour - 92 rue de l’Éridence, Saint-Pierre-des-Corps
14h05 Visite d’une classe "activités coopératives"
14h25 Visite d’une classe "activité théâtre"
14h40 Échange avec l’équipe pédagogique (non ouvert à la presse)
15h Point presse informel

Extrait de education.gouv.fr du 28.08.20

 

TOULOUSE

Rentrée scolaire : "tout est prêt pour assurer la continuité pédagogique en cas de nouveau confinement" (Nathalie Élimas)

"Tout est prêt pour assurer la continuité pédagogique en cas de nouveau confinement", a assuré Nathalie Élimas, la secrétaire d’État chargée de l’Éducation prioritaire auprès du ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, à l’occasion d’un déplacement organisé, ce mardi 1er septembre 2020 à Toulouse, dans trois établissements scolaires de l’éducation prioritaire, éducation prioritaire qui concerne ici 27 000 enfants. Ainsi, a indiqué la secrétaire d’État, l’Éducation nationale serait prête "à faire face" à cette éventualité grâce aux moyens pédagogiques prévus par le ministre. Si celle-ci n’a pas été précise concernant ces moyens, elle a en revanche évoqué ceux qui étaient d’ores et déjà programmés dans le cadre de cette rentrée en présentiel : ce sont en particulier, a-t-elle annoncé, 1,5 million d’heures supplémentaires qui doivent être allouées pour le "renforcement" du dispositif "Devoirs faits".

La secrétaire d’État a également précisé le cadre des deux projets d’expérimentations annoncés par Jean-Michel Blanquer lors de sa conférence de presse de rentrée le 26 août dernier, expérimentations qui vont consister à doter en équipement numérique les enseignants et les élèves dans le Val-d’Oise et dans l’Aisne (lire ici). Des projets qualifiés de "100 % numérique", mais qui ne consistent pas pour autant à doter en matériel numérique l’ensemble de ces enseignants et élèves. Selon la secrétaire d’État, des tablettes et ordinateurs sont en effet prévus pour "les familles qui en ont besoin", et ce sont par ailleurs les "professeurs nouveaux entrants" qui seront concernés par ces dotations. À ce titre, 2000 ordinateurs doivent être fournis pour cette rentrée. En revanche, l’ensemble des enseignants devraient être concernés par des formations à ces outils. Ces expérimentations, "si tout se passe bien, ont ensuite vocation à se généraliser", a-t-elle encore précisé.

Trois fois plus de jeunes ont été accueillis cette année dans les stages de réussite

La secrétaire d’État a dressé également un bilan rapide des mesures qui avaient déjà été prises dans le contexte de crise sanitaire, notamment la mise en place du dispositif "2S2C", l’organisation cet été des "vacances apprenantes" et la multiplication des stages de réussite qui a permis, a-t-elle indiqué, de tripler le nombre de jeunes qui en ont bénéficié, puisque 250 000 jeunes ont profité du dispositif cette année contre 70 000 l’an passé.

De son côté, Jean-Luc Moudenc, le maire de Toulouse également présent lors de cette visite, s’est dit "très réservé sur la perspective d’un nouveau confinement". Parce que la question de l’équipement numérique reste "compliquée", selon lui, même si "beaucoup d’efforts ont été faits pour équiper les écoles, notamment au primaire".

Camille Pons

Extrait de touteduc.fr du 01.08.20

 

Toulouse. Une secrétaire d’Etat vient rassurer élèves et enseignants pour la rentrée scolaire
Nathalie Elimas, secrétaire d’Etat chargée de l’éducation prioritaire, s’est rendue dans plusieurs écoles de Toulouse, mardi 1er septembre 2020, en ce jour de rentrée scolaire.

[...] « Accompagner les enfants et les familles »
« Tout a été mis en œuvre pour s’assurer que la rentrée se passe dans les meilleures conditions », assure Nathalie Elimas.

L’éducation prioritaire est un véritable enjeu à Toulouse, avec 27 000 enfants concernés. Et il est important d’accompagner les enfants et les familles, surtout en cette période qui accentue les fractures sociales.

Après l’école élémentaire [REP+] Clément Falcucci, les visites se sont poursuivies à l’école Françoise Héritier [hors EP ?], dans le quartier du Mirail, puis au collège [REP+]Stendhal à Bagatelle.

Extrait de actu.fr/occitanie/toulousedu 01.09.20

Répondre à cet article