> EDUCATION PRIORITAIRE > EDUC. PRIOR. TYPE DE DOCUMENT > EDUC. PRIOR. (Déclarations gouvern.) > Une interview de Nathalie Elimas à 20 minutes entièrement consacrée à l’aide (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Une interview de Nathalie Elimas à 20 minutes entièrement consacrée à l’aide aux élèves en éducation prioritaire et à la réforme

31 août Version imprimable de cet article Version imprimable

« Nous aiderons les élèves de l’éducation prioritaire lors de cette rentrée difficile », assure Nathalie Elimas
INTERVIEW EXCLUSIVE La nouvelle secrétaire d’Etat chargée de l’Education prioritaire, Nathalie Elimas, évoque les enjeux de la rentrée scolaire

A la veille de la rentrée scolaire, la nouvelle secrétaire d’Etat chargée de l’Education prioritaire, Nathalie Elimas, accorde sa première interview à 20 Minutes.
Au collège, le dispositif « devoirs faits » va monter en régime entre septembre et décembre. Des heures de lecture vont être proposées en plus au collège, ainsi que des heures d’accompagnement personnalisé au collège et au lycée.
A la rentrée scolaire, des postes sont créés pour dédoubler les grandes sections de maternelle en REP et en REP +.

[...] La réforme de l’éducation prioritaire aura-t-elle bien lieu cette année ?
Je vais effectuer un tour de France de l’éducation prioritaire. Je vais me déplacer dans toutes les académies pour aller à la rencontre des collectivités, des associations, des organisations syndicales… Plus largement, de l’ensemble des acteurs et partenaires de l’éducation prioritaires. Grâce à ce diagnostic, je définirai ma feuille de route. Et la refonte de l’éducation prioritaire est prévue pour la rentrée 2021.

Le rapport Azéma et Mathiot suggérait de supprimer les REP pour aller vers un accompagnement plus local des établissements en difficultés. Êtes-vous favorable à cette idée ?
Ce rapport préconise un certain nombre d’évolutions. Mais c’est prématuré de répondre à cette question avant d’avoir effectué mon diagnostic. Une chose est sûre : mon objectif, avec cette réforme, est de ne laisser aucun enfant de la République de côté.

Extrait de 20minutes.fr du 30.08.20

Répondre à cet article