> INEGALITES SCOL., MIXITE SOCIALE, PAUVRETE, ETHNICITE, OUVERTURE (...) > INEGALITES SCOLAIRES (Types de document) > Inégalités scolaires (Etudes) > Bernard Lahire : « Les gouvernements ont abandonné la lutte contre les (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Bernard Lahire : « Les gouvernements ont abandonné la lutte contre les inégalités » (entretien avec Alternatives économiques)

31 janvier Version imprimable de cet article Version imprimable

Entretien. Les gouvernements ont abandonné la lutte contre les inégalités

Auteur de très nombreux ouvrages, le sociologue et professeur à l’ENS de Lyon (Centre Max Weber) Bernard Lahire a dirigé une grande enquête intitulée Enfances de classe. De l’inégalité parmi les enfants (Ed. Le Seuil, 2019). Un collectif de 17 chercheurs a ainsi rencontré 35 enfants âgés de 5 à 6 ans et leur entourage familial, dans plusieurs villes de France, entre 2014 et 2018. Les résultats mettent au jour, à partir de portraits sociologiques d’enfants de différents milieux, la réalité concrète des distances sociales, la genèse des inégalités et les mécanismes à l’œuvre dès le plus jeune âge à l’origine de leur reproduction.

« Les enfants vivent au même moment dans la même société, mais pas dans le même monde » : cette formule, qui a guidé les étapes de l’enquête que vous avez dirigée, résume bien ses conclusions. Quels sont ces différents mondes ?

L’espace social dans lequel sont insérés les individus ou les familles est composé d’un continuum de positions sociales. Il n’y a aucune frontière nette – par exemple de nature juridique, politique ou religieuse – qui indiquerait par exemple le lieu de passage des classes populaires aux classes moyennes, ou celui des classes moyennes aux classes supérieures.

Pourtant, l’espace est bien structuré par des ressources sociales ou des propriétés sociales qui permettent de différencier, non seulement les trois grandes classes sociales (des plus riches aux plus pauvres), mais les fractions au sein de ces classes. Et, comme l’espace a une structure fractale, même si vous regardez de près les fractions de classes, vous trouverez encore des différences internes entre familles qui se distinguent entre elles et se hiérarchisent encore.

Ces propriétés qui différencient les positions sont d’abord et avant tout le volume de capital économique et de capital culturel, la structure de distribution des capitaux détenus. Possèdent-ils autant de capital culturel que de capital économique, plus de capital culturel que de capital économique ou au contraire plus de capital économique que de capital culturel ? Mais il y a aussi des différences entre des types de capitaux culturels possédés (plutôt littéraires ou plutôt scientifiques ; petites écoles ou grandes écoles, etc.) et toute une série de propriétés secondaires, comme la taille de la ville, le type de quartier…

Chaque enfant naît ainsi dans une famille donnée, à un point donné de l’espace, qui correspond à des conditions d’existence matérielle et culturelle particulières. Cette simple inscription...

Extrait de alternatives-economiques.fr du 29.01.20

Répondre à cet article