> INEGALITES SCOLAIRES, MIXITE SOCIALE, PAUVRETE, ETHNICITE, OUVERTURE (...) > Ethnicité, Laïcité, Racisme, Immigration > Les territoires conquis de l’islamisme, par Bernard Rougier, PUF, janvier (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Les territoires conquis de l’islamisme, par Bernard Rougier, PUF, janvier 2020

31 janvier Version imprimable de cet article Version imprimable

Les territoires conquis de l’islamisme
Bernard Rougier
PUF, 8 janvier 2020

Résumé
Comment des réseaux islamistes sont-ils parvenus à constituer des enclaves au cœur des quartiers populaires ? Comment des foyers idéologiques et institutionnels situés au Moyen-Orient arabe et au Maghreb ont-ils pu y diffuser avec succès leurs conceptions de l’islam ? D’Aubervilliers à Toulouse, d’Argenteuil à Champigny, Mantes-la-Jolie ou encore Molenbeek (Belgique), cet ouvrage étudie les stratégies et les pratiques des réseaux islamistes. Il documente précisément le maillage de l’espace local qui, des lieux de culte à ceux de loisir et d’activités professionnelles, aboutit à la constitution de « territoires d’islam » en rupture avec la société française. Traçant la cartographie de cette géographie islamiste du pouvoir, les auteurs révèlent ses croisements, ses nœuds de communication, ainsi que les flux idéologiques, économiques et interpersonnels qui la traversent. Au centre de cette analyse, la prison offre un prisme exceptionnel et apparaît plus que jamais comme l’endroit où s’élaborent les nouvelles doctrines de l’islamisme.

Extrait de puf.com de janvier 2020

 

La théorie des « enclaves », nouveau thème en vogue chez les chercheurs

[...] Consacré au même sujet, un autre livre universitaire, plus abrasif et engagé, sort le 8 janvier en librairie. Intitulé Les Territoires conquis de l’islamisme (PUF, 412 p., 23 euros), il recouvre les travaux de plusieurs jeunes chercheurs sous la direction de Bernard Rougier, professeur des universités à Paris-III/Sorbonne Nouvelle. Un chapitre de cet ouvrage est consacré à la thèse d’Hugo Micheron. L’intérêt de ce livre réside toutefois moins dans l’analyse développée – qui peut prêter à débat – que dans les monographies publiées, très factuelles, sur différentes enclaves de France.

Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), Mantes-la-Jolie (Yvelines), Argenteuil (Val-d’Oise) : pour travailler sur ces territoires, les chercheurs dirigés par M. Rougier dans le cadre d’un projet financé par la région Ile-de-France ont régulièrement eu recours à l’infiltration. Souvent eux-mêmes issus de l’immigration, ils publient leurs travaux sous pseudonyme. Mais le résultat est particulièrement probant pour qui souhaite voir à l’œuvre les logiques prosélytes et militantes des différents mouvements musulmans dans l’Hexagone.

Extrait de lemonde.fr du 06.01.20

 

L’islamisme, une histoire devenue française

Un ouvrage universitaire dirigé par Bernard Rougier analyse les conquêtes de l’islam fondamentaliste en France, avec une série d’analyses sociologiques et d’enquêtes de terrain.

L’analyse universitaire de l’islamisme reste souvent une série de questions sans réponses. Comment des réseaux fondamentalistes se sont-ils imposés dans certains quartiers populaires ? Comment ont-ils implanté leur idéologie et leur vision du monde ? Sont-ils un point de passage des phénomènes de radicalisation ? « Les Territoires conquis de l’islamisme », une enquête collective dirigée par le spécialiste du djihadisme et du salafisme, Bernard Rougier, entend combler ce relatif vide scientifique.

Le phénomène islamiste, qui touche le Maghreb et le Moyen-Orient depuis une quarantaine d’années et l’Europe depuis deux décennies, est encore peu étudié en France. Comparée à ses voisins européens, la Grande-Bretagne et l’Allemagne, mais aussi aux Etats-Unis, qui ont tous lancé des études après le 11 septembre 2001, la France est en retard. Les études empiriques manquent, les outils traditionnels de la sociologie sont peu utilisés, et les spécialistes, peu nombreux.

Extrait de nouvelobs.com du-05.01.20

Répondre à cet article