> INEGALITES SCOLAIRES > Enseignement privé > Philippe Delorme, nouveau secrétaire général de l’enseignement catholique, et (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Philippe Delorme, nouveau secrétaire général de l’enseignement catholique, et la mixité sociale

30 août Version imprimable de cet article Version imprimable

Enseignement catholique, « l’entre-soi n’est ni une solution ni notre vocation »
Entretien. Jusqu’ici directeur diocésain à Créteil, Philippe Delorme succédera le 1er septembre à Pascal Balmand comme secrétaire général de l’enseignement catholique. Dans sa première interview à la presse, cet ancien professeur d’économie, ancien directeur d’établissement, réagit aux réformes Blanquer et dévoile ses priorités.

(...) Certains reprochent à l’enseignement catholique de ne pas œuvrer suffisamment pour la mixité sociale, culturelle, scolaire. Que leur répondez-vous ?

P. D. : Que la réalité est très contrastée d’un territoire à l’autre. Que les fragilités ne se résument pas à une catégorie socio-économique. Que le degré de mixité est aussi le fruit d’implantations historiques. Un exemple : dans le diocèse de Créteil, nos écoles se situent dans d’anciennes banlieues pauvres devenues des banlieues chics. Le profil de nos élèves n’y varie guère de celui des jeunes des établissements publics voisins. En tout cas, nous réaffectons en cette rentrée 96 postes pour notre « Plan réussite ». Depuis 2008, 1 375 emplois ont été redéployés vers ce dispositif de mixité sociale et scolaire.

Certains parents, jugeant l’enseignement catholique pas assez « catholique », optent pour des écoles hors contrat, un phénomène marginal mais qui va croissant. Qu’en dites-vous ?

P. D. : Nous avons suffisamment défendu la liberté de l’enseignement pour ne pas respecter leur décision… Nos établissements, eux, doivent être en mesure de proposer aux enfants, quand leurs familles le souhaitent, un accompagnement dans la foi. Mais ces mêmes familles doivent accepter que l’entre-soi n’est ni la solution ni notre vocation. Car on s’enrichit de la différence. Et l’accueil de tous, inconditionnel, n’est pas seulement imposé par la loi, en échange de financements. Il découle en premier lieu de l’Évangile. (...)

Extrait de lacroix.fr du 29.08.19

 

Voir au milieu de la colonne de gauche la liste des MOTS-CLES liés à cet article,
en particulier les mots-clés du groupe 5 : Enseignem. privé (gr 5)/ et Mixité sociale (gr 5)/
Croiser le mot-clé choisi avec d’autres (en repérant sa place dans les sous-groupes du tableau de croisement avec les *)

Voir en haut de la page le chemin de la RUBRIQUE de cet article Carte scolaire et Mixité sociale (Positions politiques et syndicales) (une des 16 sous-rubriques de CARTE SCOLAIRE et MIXITE SOCIALE)

Rechercher sur le mot catholique

Répondre à cet article