Dans la ZEP de Montceau-les-Mines

17 février 2006

Extrait du « Journal de Saône-et-Loire » du 16.02.06 : 25 classes fermées, deux blocages et 22 ouvertures à la rentrée 2006

L’inspecteur d’académie renonce à fermer deux classes de maternelles, bloque le cas d’une troisième, abandonne l’idée de fermer une classe élémentaire et un regroupement pédagogique.

Voici donc, après les réunions du Comité technique paritaire puis du Conseil départemental de l’éducation nationale, la liste « provisoirement définitive » des fermetures et ouvertures de classes, dressée par l’inspecteur d’académie Claude Lardy. Revue et corrigée par la prise en compte d’un certain nombre d’arguments avancés par des élus et des parents d’élèves, la carte scolaire dans le premier degré a ainsi évolué par rapport au projet publié dans nos colonnes le 3 février.

Avec 25 fermetures, deux blocages et 22 ouvertures de classes, c’est selon Claude Lardy « depuis 1998, le plus faible nombre de fermetures et le plus fort nombre d’ouvertures de classes ». Concrètement, pour les maternelles, l’inspection académique a décidé de ne pas fermer mais bloquer le cas de l’école des Hauts de Sorme à Montceau : il y aura comptage des élèves à la rentrée. Et elle a carrément renoncé aux fermetures annoncées dans les maternelles à Perrecy-les-Forges (Rue du Be) et Verdun-sur-le-Doubs (Au cours du Doubs).

Pour les écoles élémentaires (du CP au CM2), Claude Lardy abandonne également le projet de fermeture à l’école Lucie Aubrac de Blanzy, car celle-ci entre dans le secteur de la ZEP du collège Jean-Moulin que le ministre vient de classer parmi les collèges « ambition réussite ». Aucun changement n’intervient dans la liste des ouvertures et fermetures des classes des écoles primaires (maternelle + élémentaire). En revanche, l’administration abandonne le projet de fermeture du Regroupement pédagogique intercommunal (RPI) de Sassangy - Marcilly-lès-Buxy - Germagny.

(...)

Denis Wuyam

Répondre à cet article