> TYPES DE DOCUMENTS : Textes et Rapports officiels, Etudes, Déclarations (...) > DECLARATIONS GOUVERNEMENTALES > J.-M. Blanquer à France-Culture : "Je veux encourager l’esprit Montessori", (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

J.-M. Blanquer à France-Culture : "Je veux encourager l’esprit Montessori", qui se développe déjà en maternelle

28 juillet 2017 Version imprimable de cet article Version imprimable

Jean-Michel Blanquer : "Dans l’éducation, c’est par plus de liberté qu’on peut aller vers plus d’égalité"

Entretien A cinq semaines de la rentrée, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, partage sa vision politique de l’éducation : limites de l’égalitarisme, dignité des professeurs, esprit de Montessori, discernement face aux écrans, apprentissage des langues étrangères et anciennes.

[...] Une priorité en cette rentrée 2017, le cours préparatoire : "Notre objectif prioritaire est l’école primaire, à l’intérieur de celle-ci, les premières années de la vie, donc le cours préparatoire, et à l’intérieur de cette classe, les plus défavorisés, à savoir les réseaux d’éducation prioritaires et renforcés (REP et REP+). Dans ces classes, les effectifs sont dédoublés : de 2 500 classes à 24 élèves, nous faisons 5 000 classes à 12 à la rentrée. Nous avons créé le nombre de classes nécessaires, attiré les professeurs expérimentés, et élaboré les outils pédagogiques nécessaires à notre objectif de 100% de réussite à la fin du CP. Nous savons qu’en faisant cela, nous sommes à la racine des inégalités en France."

"Je veux encourager l’esprit Montessori"
"Je suis pour la créativité, la diversité des expériences. Je ne dis pas que Montessori doit être appliqué partout. D’ailleurs c’est plus l’esprit Montessori, qui doit être revisité, dans des modalités qui doivent évoluer. Au-delà du génie pédagogique qu’était Montessori, c’est sa démarche qui est importante. Quand j’étais directeur de l’enseignement secondaire, j’avais encouragé l’expérience Montessori en éducation prioritaire, gratuite, et pour des élèves défavorisés. Cela a eu un certain succès. Au lieu de voir ces expériences menées dans l’école privée comme bizarres, voire inquiétantes, j’aimerais à l’avenir qu’elles puissent être inspirantes pour le service public. En maternelle déjà, beaucoup d’écoles publiques favorisent les manipulations directes par les enfants, des parcours très personnalisés, qui s’adaptent au rythme de chaque enfant, dans un effet de compagnonnage et un esprit de liberté canalisée, avec un objectif pédagogique. Les trois sections - petite, moyenne et grande, sont par exemple mélangées, ce qui permet, comme je l’ai vu dans une classe, qu’un élève de quatre ans lise un livre à ses camarades". [...]

Extrait de franceculture.fr du 27.07.17 : Jean-Michel Blanquer : "Dans l’éducation, c’est par plus de liberté qu’on peut aller vers plus d’égalité

 

Voir aussi

Marguerite Morin, La pédagogie Montessori en maternelle, ESF Sciences humaines, juin 2017. Entretien avec le Café

Le mot clé *Pédag. Montessori (gr 4)/

Répondre à cet article