> ACTEURS (EP et hors-EP) > Enseignants (Identité, Métier) > Enseignants (Positions et Témoignages) > "Dix ans d’école au pied des tours. Le pays des mille fromages", chronique (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

"Dix ans d’école au pied des tours. Le pays des mille fromages", chronique co-écrite par Véronique Decker, directrice d’école à Bobigny, et Luc Cédelle, journaliste

3 octobre 2016

Dix ans au pied des tours
Au pays des mille fromages (1)

Classes vertes, classes de mer et classes de neige des élèves d’une école de Bobigny. L’école Marie-Curie, en éducation prioritaire. Un récit de Véronique Decker, coécrit avec Luc Cédelle. L’action se passe en 2006. Les commentaires distanciés (et la poursuite de l’action) sont de 2016.

[...] A propos
Une chronique en 2006, une autre à partir de la rentrée 2016, qui lui répond et la complète avec le recul du temps long, pour former une série de récits thématiques. Au total, une plongée en profondeur dans la vie quotidienne d’une école de Bobigny, en Seine-Saint-Denis, à travers le regard de sa directrice. Où le travail enseignant fraye un chemin au savoir, entre pédagogie Freinet, problèmes sociaux lancinants, échos de la mondialisation et bureaucratie ordinaire.
Par Véronique Decker, avec Luc Cédelle

Extrait de ecoleaupieddestours.blog.lemonde.fr : Dix ans au pied des tours
Au pays des mille fromages (1)

 

Un travail en tandem

Luc Cédelle : Journaliste « éducation », mes interlocuteurs, du « prof de base » jusqu’aux plus hauts responsables, sont très divers aussi bien par leurs opinions que par leur statut. Sans être personnellement engagé par les points de vue ou les indignations de Véronique Decker, je tiens celle-ci en haute estime et son témoignage pour particulièrement éclairant. Mon rôle est ici de contribuer à ce que son vécu professionnel soit partagé et sa parole prise en considération.

Véronique Decker : Je rentre souvent épuisée du travail, et l’écriture est un sas qui me permet de reprendre pied, à distance d’une situation sociale éprouvante. Sur ce blog, je fais un premier jet, qui est interrogé par Luc Cédelle. et de ses questions, ses remarques, naît un autre texte. Ce n’est pas comme dans une classe, mais j’y trouve la même empathie, et un cadre où mon expression gagne sans doute en lisibilité ce qu’elle perd parfois en colère.

Extrait de ecoleaupieddestours.blog.lemonde.fr du : Un travail en tandem

 

Au pays des mille fromages (2)

Extrait de ecoleaupied des tours.blog.lemonde.fr du 04.10.16 : Au pays des mille fromages (2)

Répondre à cet article