> POLITIQUE DE LA VILLE > SOUTIEN PERISCOLAIRE > Soutien périscolaire (Généralités) > Aux Etats-Unis, des chercheurs testent des "nudges", coups de pouce à des (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Aux Etats-Unis, des chercheurs testent des "nudges", coups de pouce à des élèves du secondaire et à leur famille en difficulté financière

19 août 2015 Version imprimable de cet article Version imprimable

Aux Etats-Unis, des chercheurs ont mis en place des systèmes de SMS personnalisés. Ces "coups de pouce" incitent, en douceur, les élèves (ou leurs parents), en difficulté financière notamment, à ne pas décrocher.

Aux Etats-Unis, où un enfant né dans une famille en situation de précarité n’a que 9% de chances d’obtenir un jour un diplôme universitaire (contrairement aux élèves issus de familles aisés, où le taux de réussite à l’université est de 54%), des chercheurs pensent avoir trouvé un remède aux inégalités éducatives et au décrochage.

La solution, simple, prend la forme de « coups de pouce », ou « nudges« . Ce concept, né outre-atlantique, a le vent en poupe aux Etats-Unis. Il s’agit d’une façon d’inciter, en douceur, quelqu’un à changer son comportement, sans la moindre contrainte. Déjà utilisés dans le domaine de la santé, de l’environnement ou de la fiscalité, les « nudges » pourraient ainsi être appliqués à l’éducation.

Il s’agit, dans ce cadre, « d’inciter les étudiants et leurs familles à faire de petits pas pouvant faire de grandes différences dans l’apprentissage », explique, dans une tribune accordée au New-York Times, Susan Dynarski, professeure d’économie et de sciences de l’éducation à l’Université du Michigan. Ces mesures, qui « ne coûtent pas cher », pourraient être utilisées « immédiatement » par les écoles, ajoute-t-elle.

Extrait de vousnousils.fr du 20.01.15 : Les Etats-Unis testent les nudges, des coups de pouce aux élèves en difficulté

Répondre à cet article