> POLITIQUE DE LA VILLE > PRE, REUSSITE EDUC. > PRE (Actes) > Compte rendu des 4 journées de la réussite éducative dans les départements de (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Compte rendu des 4 journées de la réussite éducative dans les départements de l’académie de Dijon (du 11 au 18 avril 2014)

5 juin 2014 Version imprimable de cet article Version imprimable

Journées de la réussite éducative

Les enjeux liés à la notion de réussite éducative sont bien présents dans le quotidien de nos établissements scolaires, dans les valeurs et les ambitions de l’éducation nationale, dans les intentions de tout éducateur.

Quatre journées de la réussite éducative, une par département, ont été organisées durant la semaine du 11 au 18 avril 2014, sous la tutelle des directrices et directeurs académiques des services départementaux de l’éducation nationale.

La Côte d’or avait choisi pour thème "les conditions de la réussite éducative pour tous ", la Nièvre celui de "la persévérance scolaire", la Saône et Loire "Bienveillance et climat scolaire" et l’Yonne "Comment la bienveillance éducative peut-elle s’articuler aux exigences pédagogiques et à l’ambition scolaire ?".

Denis Rolland, recteur de l’académie de Dijon, chancelier de l’université de Bourgogne, dans son discours d’ouverture de la journée départementale de la réussite éducative en Côte d’Or, a proposé quelques grandes pistes de réflexion :
- " Dénouer ce lien néfaste qui relie l’inégalité des chances à l’inégalité sociale"
- "donner à chacun une place, sa place, quelques soient ses handicaps ses difficultés, ses besoins, ses envies ou ses renoncements"
- "faire de nos établissements scolaires des lieux de vie et plus globalement regarder, accompagner, éduquer, enseigner notre jeunesse avec une bienveillance de bon aloi"
- "Donner de l’ambition à nos jeunes, pour eux mêmes et pour la société dans laquelle ils vivent"
- "installer la persévérance scolaire et la persévérance dans les études"
- "ouvrir l’école à ses partenaires et partager avec eux l’acte d’éduquer"
- "former des hommes, des femmes, des citoyens prêts à entrer dans un monde au temps accéléré, à la technologie triomphante, à la communication numérisée."

Les débats ont été initiés dans chaque département par une ou deux conférences en lien avec le sujet proposé et animé par :
M. Favre, professeur en neurobiologie et en sciences de l’éducation, à Dijon,
M. Boullier, IGEN EVS, à Avallon,
M. Thibert, chercheur à l’IFé et M. Goémé, qui dirige le pôle lycéen innovant de Paris, à Nevers,
M. Berthelot, inspecteur d’académie, membre de la délégation ministérielle chargée de la prévention et de la lutte contre la violence en milieu scolaire et M. Marteddu, actuellement en thèse en sciences de l’éducation, au Creusot.

Les ateliers de travail ensuite organisés sur des thèmes définis à l’avance, ont réuni globalement environ six cents personnes, personnels de l’éducation nationale du premier et du second degré, éducateurs, représentants de parents, d’associations , de collectivités, d’autres ministères.

Dans la circulaire de rentrée publiée le 20 mai 2014, le chapitre IV est intitulé "promouvoir une école à la fois exigeante et bienveillante".

« Bienveillance, élève dans sa globalité, persévérance scolaire », ces mots nouveaux accompagnent la nécessaire évolution des esprits, des méthodes et des pratiques que recèle la Refondation de l’Ecole.

Comment apprend l’enfant ?, vidéo de la conférence de professeur en neurobiologie et en sciences de l’éducation, à Dijon (1h 8)

Extrait de ac-dijon.fr du Journées de la réussite éducative

 

Voir la rubrique
"Journées nationales et académiques de la réussite éducative"

Répondre à cet article