> ENSEIGN. SUPERIEUR et OUVERTURE SOCIALE > Ouverture sociale > Ouverture sociale. Sciences Po > Les conventions ZEP-Sciences Po (Généralités) > 14 ans après la convention Education prioritaire, Sciences Po veut pérenniser (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

14 ans après la convention Education prioritaire, Sciences Po veut pérenniser le système et affiner les critères

10 mai 2014

« Nous pouvons aller plus loin »

Quatorze ans après la signature de la convention éducation prioritaire qui permet à des élèves de ZEP d’intégrer Sciences Po, l’école veut pérenniser ce dispositif et envisage d’« affiner les critères ». En masters, l’école souhaiterait ainsi recruter des étudiants d’universités, d’IUT ou venus de campus ruraux.

Extrait de ouest-France.fr du 07.05.14 : Sciences-Po Paris : un diplôme égal aux collèges américains en 2022

 

Diversifier le recrutement en Master

Enfin dans la lignée de Richard Descoings, Frédéric Mion veut poursuivre la politique de diversité de ses étudiants, cette fois au niveau de l’entrée en Master. « Nous n’avons pas exploré toutes les possibilités d’attirer vers Sciences Po des élèves de l’université ou issus d’IUT qui pensent aujourd’hui que Sciences Po n’est pas pour eux et qui auraient toute leur place dans notre deuxième cycle ». Dans ce cadre, des procédures particulières d’admission pourraient être là encore imaginées

Extrait de lemonde.fr du 06.05.14 : Sciences Po Paris veut muscler ses trois premières années

Répondre à cet article