> AGENDA > Site OZP. Archives d’articles non indexés (2004-2008) > année 2004 > juin > 08/06 - Dans les ZEP de l’Est lyonnais (Nouvel-Obs.com)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

08/06 - Dans les ZEP de l’Est lyonnais (Nouvel-Obs.com)

2004 Version imprimable de cet article Version imprimable

Extrait du « Nouvel-Obs.com » du 08.06.04 : dans les ZEP de l’Est lyonnais

"Écoles mortes" dans l’Est lyonnais.

Les parents d’une dizaine d’écoles de Vénissieux, Vaulx-en-Velin et Villeurbanne protestent ce mardi contre le manque de moyens de ces établissements. Une dizaine d’écoles primaires de Vénissieux, Vaulx-en-Velin et Villeurbanne (Rhône), dans l’Est lyonnais, sont déclarées "écoles mortes" mardi 8 juin à l’initiative de parents d’élèves mécontents du manque de moyens alloués à ces établissements situés en zone d’éducation prioritaire (ZEP). Soutenus par la FCPE (Fédération des conseils de parents d’élèves, plutôt à gauche) et les enseignants de ces écoles, ils ont décidé une "grève des parents" consistant à ne pas envoyer leurs enfants en classe.

Les postes vacants

Les parents demandent notamment que les postes d’enseignants laissés vacants pour maladie soient pourvus et dénoncent la "présence très insuffisante" des personnels de santé et d’accompagnement dans les écoles.

« Je fais grève parce qu’il est insupportable d’entendre sa fille raconter qu’il n’y a personne pour les surveiller à la récréation », explique Philippe Ronner, dont quatre enfants sont scolarisés à Vénissieux. « Lorsque nous avons alerté les parents sur les problèmes que nous rencontrions à l’école, nous avons tout de suite trouvé des oreilles attentives. Après les enfants, ils sont les premiers concernés », note Edith Berthet, enseignante à l’école Saint-Exupéry de Vénissieux.

Depuis 2003, ces mouvements de grèves lancés par des parents d’élèves, en marge des mobilisations syndicales traditionnelles, se multiplient dans les banlieues Est de Lyon.

Répondre à cet article