> ACTEURS et PARTENAIRES > Enseignants (Identité professionnelle) > Certaines académies voient augmenter le nombre de postes du primaire mis au (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Certaines académies voient augmenter le nombre de postes du primaire mis au concours mais auront-elles assez de candidats ?

19 septembre 2012 Version imprimable de cet article Version imprimable

La liste des postes sur le site du SNUipp

 

Plusieurs académies voient leur nombre de postes quadrupler par rapport à 2012. C’est le cas d’Amiens qui passe de 85 à 320 postes. Il faut dire que la région est en manque cruel d’enseignants et que cela altère les possibilités de mutation des enseignants. Clermont-Ferrand, une académie sabrée par L. Chatel, passe de 43 à 150 postes. La Guadeloupe voit le nombre de postes quintupler alors que l’ile voisine de la Martinique ne gagne que 5 postes. Plusieurs académies voient le nombre de postes tripler : Caen, la Guyane, Lille, Paris et la Réunion. Inversement on enregistre une quasi stabilité à Grenoble, Nantes, Reims et la Martinique.

[...] La situation est aussi tendue à Amiens où 320 postes sont proposés alors que seulement 479 personnes ont composé en 2012. Créteil avait déjà le taux d’admission le plus élevé de France. Il pourrait encore progresser puisque 1120 postes sont proposés mais en 2012 seulement 1550 personnes se sont présentées. La situation est à peine meilleure à Paris : 270 postes , 314 candidats présents en 2012.

Extrait de cafepedagogique.net du 17.09.12 : Primaire : La répartition des postes aux concours 2013

Au JO, la répartition des postes pour le public

Au JO, la répartition des postes pour le privé

Répondre à cet article