> MATERNELLE, LYCEE, Enseign. PROFESSIONNEL, SUPERIEUR-RECHERCHE > Supérieur-Recherche, Etudiants, Ouverture sociale et Cordées > Ouverture sociale > Ouverture sociale. Sciences Po > Sciences Po (Témoignages) > Les conventions ZEP Sciences Po continuent à se développer et s’ouvrent (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Les conventions ZEP Sciences Po continuent à se développer et s’ouvrent maintenant aux zone rurales

26 juin 2012 Version imprimable de cet article Version imprimable

Le système est aujourd’hui pourtant bien ancré. A la rentrée prochaine, un millier de « ZEP » auront intégré Sciences po par ce biais depuis 2001. Aujourd’hui, 95 lycées ont signé une CEP avec l’institut ; environ 1.000 jeunes se présentent chaque année à la présélection de leur lycée, 420 sont retenus et 130 sont admis en première année. En 2001, ils étaient 96 candidats issus de 7 lycées, 35 avaient été présélectionnés et 17 retenus par l’école. Et alors que de 3 à 10 lycées postulent chaque année pour une convention, l’IEP compte ne pas s’arrêter en si bon chemin : « On va maintenant s’attaquer aux zones rurales. Il faut partout faire émerger les gens brillants dont la société a besoin », indique Hâkim Hallouch, responsable du pôle Egalité des chances et diversités de l’IEP.

L’étudiant évolue pourtant rapidement, sans qu’ait le temps de naître une vraie forme de communautarisme des ZEP. Tout au long de ses cinq années du cursus, il est pris dans une machine à brasser et à intégrer qui débouche naturellement sur une sorte de « normalisation »

Extrait delesechos.fr du 25.06.12 : Dix ans après, ce que sont devenus les ZEP sciences Po

Répondre à cet article