> 7 - DISPOSITIFS, VIE SCOLAIRE, ÉVALUATION... > Dédoublements, Pdmqdc, Taille des classes > Dédoubl., Pdmqdc, Taille Classes (Actions et Situations locales ou (...) > Qui sont les "animateurs de soutien zep" créés en 1982 en maternelle et (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Qui sont les "animateurs de soutien zep" créés en 1982 en maternelle et élémentaire dans certaines académies (suite) ? 9 de ces postes vont être supprimés à Mulhouse

20 février 2012 Version imprimable de cet article Version imprimable

Anne Ludwig enseigne depuis de nombreuses années dans le quartier Brossolette. En 2002, elle a pris un poste d’enseignant animateur soutien en Zep, elle intervient en maternelle jusqu’au CE2 et plus exceptionnellement, en CM.

« Notre mission est de mettre en place et d’accompagner des actions nouvelles dans les écoles en zone d’éducation prioritaire. En co-intervention dans les classes ou à l’extérieur. » Les animateurs Zep constituent une équipe d’enseignants qui viennent en appui à leurs collègues qui sont devant une classe.

[...] Leur mission s’inscrit dans la prévention de l’illettrisme.

Extrait de lalsace.fr du 19.02.12 : « On est là pour les élèves en difficulté mais aussi pour les bons »

 

Note du QdZ :
L’OZP s’inquiétait récemment auprès de ses "anciens" de savoir ce que ces postes étaient devenus et si certains subsistaient.
Nous avions recueilli deux témoignages, qui confirment ceux de Mulhouse sur l’efficacité de ces actions auprès d’enfants en grande difficulté en fin de maternelle : Que sont devenus les "maîtres supplémentaires" qui existaient en primaire dans certaines académies les premières années des ZEP ? Deux témoignages

Voir aussi Les maîtres supplémentaires en ZEP (suite). En Seine-et-Marne, où on les appelle MAZEP ("Maîtres auxiliaires de zone d’éducation prioritaire"), chargés de la prévention de l’illettrisme), 18 postes sur 24 vont être supprimés

 

Mulhouse compte 5 Eclair dont 2 (Kennedy et St Exupéry) qui n’étaient auparavant ni en RAR ni en RRS

Eclair MOLIERE (n° 0680001) - COLMAR
Eclair RAR BOURTZWILLER (n° 0680002) - MULHOUSE
Eclair FRANCOIS VILLON (n° 0680003) - MULHOUSE

Eclair KENNEDY (n°680105V) – MULHOUSE
Eclair SAINT EXUPERY (n°680111B) – MULHOUSE

RRS WOLF (n° 0680004) - MULHOUSE
RRS JEAN MACE (n° 0680005) - MULHOUSE

 

La ville perd aussi 55 postes Rased (11 maîtres G et 44 maîtres E), dont on ne sait pas s’ils sont en ZEP. Grève annoncée pour le 21.02.12

Extrait de lalsace.fr du 19.02.12 : La colère des enseignants et des parents

Extrait de lalsace.fr du 19.02.12 : Mobilisation dans les écoles

 

Sans surprise, l’intersyndicale avait demandé un vote, qu’elle entendait transformer en rejet sans équivoque du plan académique. Car, estimait notamment Mme Tolle, « l’inspectrice d’académie n’avait accepté de revenir sur aucune fermeture de Rased, ni de postes d’animateur réseau, pas davantage qu’elle n’avait d’accepté des ouvertures de postes, notamment dans des dispositifs Éclair, même lors que les seuils le permettaient ».

Extrait de lalsace.fr du 22.02.12 : Les élus investissent le débat et le préfet change les règle du jeu

Répondre à cet article